Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
b
expert

LES TECHNIQUES DE PECHE
LA PECHE DE L'OMBRE COMMUN

LE DICO DES FARINES LE DICTIONNAIRE DES FARINES POUR LA PECHE A LA LIGNE
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches pratiques qui vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions et suivant les saisons. Un livre indispensable
voir
accueil> techniques de pêche> ombre commun>
la pêche de l'ombre commun


onglet

techniques de pêche

la truite et les salmonidés

 
lire
 
 
 
 

  libre


ombre commun
L’OMBRE COMMUN (ressources CSP)
Poisson original au physique superbe, l’ombre vit en banc dans les grandes rivières de moyenne montagne où il affectionne les gravières aussi bien que les courants profonds et puissants.
L’allure du « porte-étendard » est magnifique.
Sa robe d’argent, irisée, est colorée en gris, vert, bronze et varie selon les milieux. Les grandes écailles de l’ombre dessinent des lignes horizontales renforcées par de petits points noirs (mélanophores).
Sa nageoire dorsale est remarquable : très haute, surtout chez le mâle, elle prend des teintes rose ou pourpres.
Sa tête pointue, pourvue d’une petite bouche orientée vers le bas, est très caractéristiques.
Thymallus thymallus est proche des Salmonidés, mais il appartient à la famille des Thymalidés.
C’est d’ailleurs le seul représentant de cette famille en France.
Il mesure couramment 34 à 40 centimètres pour un poids de 500 à 700 grammes. Les plus gros sujets vivant en France atteignent 50 centimètres et dépassent souvent le kilo
.

OU LE TROUVER
Originaire de l’est, surtout du Jura et des Alpes du Nord, ainsi que du haut bassin de la Loire, il a été introduit dans la partie amont de la Seine, de l’Yonne, de la Dordogne et de la Vienne. Il aime principalement les rivières rapides et fraîches, au fond parsemé de galets et de blocs, et se tient volontiers dans les fosses profondes.

ALIMENTATION
L’ombre se nourrit de larves qu’il trouve sur le fond ou dans le courant et d’insectes qui dérivent à la surface. Les plus gros capturent, à l’occasion, de petits poissons.
mouche ombre   REPRODUCTION
Le frai se déroule au printemps en mars-avril. Les femelles déposent quelques milliers d’œufs gluants dans des sillons creusés à faible profondeur, dans les graviers auxquels ils adhérent. Après le tourbillon, du passage des mâles, ils sont recouverts de cailloux par la femelle. L’éclosion se produit au bout de plusieurs semaines, les larves restant sous les graviers à l’abri du courant et des prédateurs. Les ombrets mesurent une dizaine de centimètres dès l a fin du premier été.
Dans les rivières de première catégorie où il est présent, l’ombre bénéficie d’une protection spécifique.L’ombre est très sensible aux pollutions, ce qui en fait un excellent indicateur biologique de la qualité de l’eau. Les extractions de granulats, qui colmatent les frayères sont particulièrement néfastes à cette espèce. Des introductions ont fort heureusement permis d’étendre son aire de répartition.
Pour pêcher l’ombre à la mouche sèche, le pêcheur doit d’abord localiser les gobages qui se manifestent discrètement à la surface de l’eau, et poser sa mouche artificielle à la perfection, un mètre ou deux en amont.
La dérive se fait sur une distance d’environ 3 mètres, ce qui suppose une parfaite présentation tout au long du trajet.
L’ombre peut détecter la moindre anomalie. Par ailleurs, ce poisson ne gobe que les insectes qui passent dans l’axe de son champ de vision. Il n’effectue pas de déplacements latéraux.
Le bas de ligne proposé ci-contre est parfait pour le pêcher. Sa longueur favorise les posés en douceur, lui conserve de la souplesse et permet une présentation impeccable.

voir

gammare   gammare   baril
LA TRUITE AUX APPATS NATURELS
voir
  LES ESCHES POUR PECHER LA TRUITE
voir
  MONTAGES POUR LA TRUITE
lire

lire   peche a la mouche
lire lire  

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK boutic
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales