site officiel de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant
dico
Daniel LAURENT réunit dans ce Dictionnaire des Farines pour la
pêche au coup près de 350 amorces originales. Des fiches prêtes
à l’emploi vous permettront de confectionner vos amorces en fonction du poisson convoité et des parcours de pêche, des recettes spéciales, attractives et
des croquis détaillés concernant le montage de vos lignes,
d DISPONIBLE EN LIBRAIRIE
UNE VIE AU FIL DE L'EAU
Peche cevennes> mémoriel>
PARCOURS DE VIE D'UN PÊCHEUR ENGAGE
DANIEL
recordman de France 2000 du silure
correspondant halieutique Midi Libre de 1996 à 2007
auteur halieutique pour diverses Éditions depuis 1997
éducateur sportif 1er degré en 1996
moniteur professionnel de pêche sportive au coup
moniteur professionnel de pêche sportive à la mouche
moniteur-guide de pêche de la FFMGP et diplômé BP JEPS
membre de l'Ecole Française de Pêche en 1998
ex-président du CSD 30
rédacteur en chef de "Pêche au Coup Magazine"
webmaster du site de la FFMGP
plusieurs fois champion FFPSC du Gard et de Ligue
médaille d'or et médaille d'argent de la FFPSC pour services rendus à la compétition


Du plus loin qu'il m'en souvienne, j'ai toujours vécu une canne à pêche à la main !...
Enfant, mon père m' emmenait "trousse-culotter" les goujons et titiller les rutilants gardons à Auvers et Méry sur Oise.
Puis, lorsque j'avais environ six ans, nous installions notre "Trigano" au camping de La Ferté/Jouarre en bordure de Marne.
A cette époque, je participais déjà à tous les concours et j'avoue que je gagnais souvent la coupe... du plus jeune pêcheur !

Un peu plus tard, adolescent, j'accompagnais mon ami Dominique à vélo, écumer les étangs de la région nord de Paris
et je me souviens de parties de pêches mémorables au lac d'Enghein ou aux d'étangs d'Orry la Ville !
Souvent nous pratiquions le no-kill... involontaire !

B

à quatre ans,
ma première bourriche
" pêche à pied "
à Deauville
Le virus de la pêche
est génétique
dans notre famille !

B
Jimmy

B
Joé

quatre petits enfants
sont à pied d'oeuvre
pour prendre la relève

B

Jason

BJeff

Un long périple pour rencontrer les autres, découvrir d'autres cultures,
d'autres modes de vie, mais aussi d'autres poissons et d'autres pratiques de pêche


A 18 ans, la canne à pêche d'une main et la guitare de l'autre, je fais un long voyage autour du monde.

Pendant deux ans, en bateau ou avec mon "camping-pêche" je visiterais plus d'une vingtaine de pays.
Parfois rapidement, d'autres plus passionnément.

Je sillonne pendant plusieurs mois l'Amérique du Sud dont Cuba, le Guyana, l'Argentine.

Une course à l'aventure. Des plages de Rio de Janeiro à la Terre de Feu, des canaux de Punta Arenas a Lima et au Machu Picchu sans oublier l'Equateur.
La Colombie, Panama...

le "tourisme -pêche" n'est pas encore la manne financière des années 2000 et je suis souvent Seul au bord de l'eau ou pour compagnons des pêcheurs locaux qui pêchent pour se nourrir

La Louisiane me happe pendant son festival du jazz dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans...

Les Antilles me retiennent, mais je préfère Petite Sainte à Terre de Haut où je reste un plus longuement, me nourrissant des fruits de la mer et nuitant dans un hamac sur la plage d'une merveilleuse crique encore vierge de tout tourisme en ce temps-là...

Heureuse époque !


Puis retour vers le vieux continent.
Les belles Canaries et la torse Afrique noire...
La Mauritanie, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Maroc, l'Algérie, le Liban, Israel, la Grèce.

Encore quelques haltes ici où là et je bourlingue inlassablement dans les pays bordant la Méditerranée.

Je reviendrais après 2010 pour mieux visiter l'Egypte, la Grèce, en Turquie, la Croatie et l'Italie faisant fi des menaces terroristes

turquie
  • aménagement des vacances des autres :
    faciliter le temps de la pause et l'apprécier organiser les loisirs,
    savoir joindre l'utile à l'agréable et surtout... ne pas voyager comme une valise
    Mais puisque personne ne peut vivre uniquement que d'amour et de... pêche, je débute ma carrière professionnelle comme responsable d'animation dans les villages vacances en Afrique du nord.
    Pendant une dizaine d'années, je fais le plein de soleil, de sable fin, de pêche sous-marine et... de souvenirs pour mes vieux jours...
    Au début des années 80, je reviens en France et poursuis mes activités dans les villages de vacances. Ceci me permet, déjà précurseur de séjours pêche, de joindre l'indispensable à l'agréable. Je traîne mes cuissardes dans de nombreuses rivières de France, avec une forte attraction pour certains secteurs si présents à ma mémoire.
    Des souvenirs inoubliables comme "Ma Belle du Jura",
    Les fougueuses des Alpes
    Les captivantes de la Haute Savoie.

    Allez donc savoir pourquoi... Puisqu' un jour il faut bien s'arrêter quelque part...
    cela sera le Gard

  • le refus de tromper les pêcheurs :
    savoir ce que l'on pêche et où on le pêche !

    Soucieux de préserver ce qui peut encore l'être.; militant actif de la préservation des souches naturelles, je m'oppose aux déversements de truites surdensitentaires dans des parcours où elles n'ont pas leur place.

    Je pars en guerre contre ceux qui trompent les pêcheurs en déversant des truites "sauvages", qui ne sont en réalité que des farios élevées en piscicultures aux "granulus" et qui n'ont rien à faire sur nos rivières Cévenoles, sinon que de leurrer le pêcheur.

    Je me présente aux élections de mon AAPPMA et deviens vice-président de la société de pêche qui compte alors 4300 membres.

Je tenterai d'appliquer avec plus ou moins de succès ce leitmotiv savoir ce que l'on pêche où on le pêche.
Ceci durera quelques années... et je me ferais de nombreuses inimitiés sur ce sujet.
Tant pire. Cela n'est pas grave !

Également Président du CSD30 j'organise plusieurs championnats nationaux sur le canal Philipe Lamour qui verra l'ascension de Gilles Caudin...
La FFPC me fait honneur en me remettant la médaille d'or et la médaille d'argent pour services rendus à la pêche de compétition.


  • Puis je décide de vivre de ma passion.
    Pour satisfaire aux réglementations concernant l'encadrement Jeunesse et Sports et des fédérations sportives, j'obtiens en 1996 mon BE 1 et acquiers également les deux brevets fédéraux, ceux des Fédérations Françaises de pêche sportive (FFPSC et FFPSML).
    Plus tard je passerai aussi mon BP Jeps Pêche de loisirs

    Je deviens également formateur BAFA spécifique "pêche" dans une structure nationale de formation à l'éducation des sports et des loisirs.

    Je rejoins l'EFP pour quelques temps.
    De nombreux animateurs dirigeront le pas des enfants vers les rivières et les poissons.

Vers une autre vision de l'eau qui s' écoule au bout du pré !...
Une sensibilisation à la protection des milieux humides et de l'environnement
bien avant le pacte de Nicolas Hulot !

Certains animateur obtiennent déjà des postes dans les fédérations départementales de pêche.

La FD du Gard est frileuse à cette époque sur l'intérêt des écoles de pêche. Avec de la patience et l'envie de convaincre, cette vision se modifiera. Il faudra 13 années...

En janvier 2008 je deviens webmaster de la FFMGP


 
  • LA CHARTRE DES ECOLES DE PECHE
    En 1997 j'apporte ma pierre à l'édifice de l'avenir de la pêche en France en rédigeant une importante partie du manuel destiné aux formateurs des Écoles de pêche créé par le CSP.
    En 1996 je créé la première école officielle de pêche dans le Gard
    Ceci en parfaite collaboration avec l'AAPPMA d'Alès, dont le président était Jan Astier
    Un visionnaire actif, militant, précurseur d'une pêche moderne et raisonnée !

    Et pourquoi pas ?... en 1996 je créé la première carte de pêche à 1 franc !

    Je convainc le président fédéral, Bruno Tamania, de proposer une carte de pêche " découverte" à 1 franc, pour les enfants


    Cette école accueillera (bilan juin 2004) près de 1250 élèves
    - cours pêche de loisirs pour les enfants.
    - stages carpe pour les juniors.
    - stages mouche pour adultes.
    - formation et perfectionnement à la compétition (coup et anglaise).
    - mercredis sportifs et vacances scolaires avec les centres aérés de la ville.
    - camps vacances avec le centre de vacances municipal
    - des "colonies 100% pêche" avec la direction départementale de la Jeunesse et des Sports
    - classes vertes et découverte des milieux aquatiques avec les établissements scolaires.
    Mais le Conseil d'administration de la fédération du Gard refuse l'idée d'une école départementale
    Les présidents des AAPPMA de Nîmes et de Valleraugues montent au créneau
    pour que ce projet ne voit pas le jour, affirmant "qu'ils n'ont nullement
    besoin d'éducateur pour apprendre à pêcher aux enfants de leurs communes ".


Un seul but dans tous les stages
: favoriser le plaisir par la réussite…

Reconnu et décliné par les institutions comme un véritable animateur/éducateur professionnel, je me suis toujours démarqué par la nécessité de créer de nouveaux outils, de réclamer la plus totale liberté dans les moyens éducatifs adaptés et d' appliquer la polyvalence des techniques et des pratiques pour combattre l'immobilité confortable des institutions ruant également dans les tatous de l'éducation nationale, ou de la FNPF.
Pourquoi s’isoler sur une seule rivière ou un seul département ?
Pourquoi aussi ne privilégier qu’une seule pratique ?
La France est belle, les rivières sont nombreuses.
J'affirme que dans toutes les conditions, il est toujours possible de trouver notre partenaire : le poisson !
  • moniteur - guide de pêche / Il est évident que ceci est un authentique métier, une profession vraie, qui ne peut en aucun cas s' improviser !
    S'il peut paraître simple de donner un conseil son voisin ou à l'un de ses proches, ceci sans obligation de résultats;
    Posséder les compétences nécessaires pour encadrer un groupe de plusieurs personnes, adultes ou enfants, dans des conditions sécuritaires optimales, pour atteindre les objectifs fixés par le stagiaire et le "maître à pêcher", avec l' amour du travail bien fait et le don total de ses connaissances ou de l' échange des acquis des participants..
    Ceci est beaucoup difficile que certains "réboussiers" ne pourraient se l' imaginer !
A cette époque, sur la demande de nombreux amis,
j'accepte de m’investir ici et là, avec eux, pour faire évoluer la pêche vers une activité plus raisonnée, plus responsable, plus attractive !... Je propose mes compétences et mes connaissances
halieutiques à diverses


Toujours dans un souci
de créer des outils pédagogiques facilitant
la retransmission
des acquis et des connaissances, j'adhère à
l'Ecole Française de Pêche
.structures qui jugent mes idées ou absolument géniales ou dangereusement modernes.

Puisque la pêche associative refuse le changement, je me tourne vers l’écriture et la communication.
Je deviens correspondant halieutique pour Midi Libre et j'écris des articles pour Carpe Record et Pêche Record. Quelques papiers pour d'autres revues.

Je deviens "expert" pour www.pecheur.com et j’apporte mon soutient à quelques mouvements de progrès, comme CAMOU ou CARNAVENIR et aux associations de pêcheurs qui militent pour une pêche respectueuse des milieux aquatiques
.

Beaucoup de bonheur durant cette phase contestataire ainsi que de belles rencontrent avec d'excellents techniciens modernes.


Quelques élus bonimenteurs me menacent
très peu respectueux du droit d'être différent et d'avoir des idées autres que les leurs, (la démocratie simplement).
Mais leur incompréhension de la nécessité de modifier les comportements et de s'adapter aux nouvelles technologies m’encourage à poursuivre plutôt qu’à stopper mes actions. Les remontrances du style« faites ce que je dis et pas ce que je fais » m’insupportent et je fais front.
Comme ils ne sont pas exempt de probité la justice passera en 2005
et me donnera raison.
etre pecheur responsable, c'est relever la tete et savoir se faire entendre par tous les moyens,
partout et tout le temps, au risque de déplaire
Bien sur des « prises de tête » et des nuits blanches pour boucler les rédactionnels; pour peser les mots
sans modifier le sens des phrases; pour convaincre sans froisser ... parfois, tout de même un peu !


En 2002 dans les Vosges et sur demande de la FFPML je participe comme moniteur officiel aux Championnats du Monde et accueille pendant trois jours plus de 400 personnes pour des séances d'initiation.
Un vrai défit comme je les aime !
Puis je dispense une formation complète de pêche à la mouche
aux inspecteurs de la DDJS du Gard et, ces hommes, vrais sportifs, purs et durs, ne connaissant que le ballon rond ou ovale, la voile ou le kayak, découvrent enfin toutes les subtilités de la pêche et les mystères de la vie aquatique...
Encore un grand moment !
une compétence professionnelle reconnue par
les instances dirigeantes de la jeunesse et des sports et des strctures fédérales sportives

En novembre 2006, pour répondre aux obligations réglementaires
des nouveaux textes ministériels, je passe avec succès mon
Brevet Professionnel JEPS à AHUN et j'adhère a la
Fédération Française des Moniteurs Guides de Pêche

Depuis gère le site Internet de la FFMGP

la tolérance n'est pas synonyme d'irresponsabilité...
ne laissez pas faire n'importe quoi, n'importe où, par n'importe qui !
  • Si les années passent, le temps n'émousse pas mon dynamisme.
    Néanmoins voici venu le temps des jeunes qui se doivent de reprendre le flambeau de la passion ; prendre en main les structures de la pêche en France, puisque bon nombre d'élus font toujours fausse route depuis des décennies et confondent (entre beaucoup d'autres choses) la gestion des rivières avec la gestion des cartes de pêche...

    Ceci ne veut pas dire qu'ils sont tous irresponsables.
    Ceci ne veut pas dire qu'ils sont tous incompEtents.
    Mais je rEclame le droit d'avoir d'autres opinions et d'autres visions RAISONNEES,
    Je rEclame le droit de l'exprimer quand cela va bien... MAIS aussi quand cela va mal !
    Tout en en espErant que d'autres feront de mEme, un jour ou l'autre...

    Et en n'oubliant jamais que seuls les imbeciles ne changent pas d'avis !
Favoriser la retransmission des connaissances, améliorer l'audience
Créer de nouvelles passions en utilisant les moyens modernes de la communication
  • Je reste donc fidèle à ma vision de la pêche, celle du partage de la rivière, du respect de l'eau et des poissons.
    Je modifie simplement mes actions ainsi que les mécanismes de l' information et des savoirs en m’impliquant davantage dans les reportages, dans la rédaction de livrets éducatifs, d'articles de presse, de films ou de vidéos et dans l’utilisation des outils modernes de communication, comme ce site dédié à la pêche créé en janvier 2006

    Je poursuis ce cheminement en favorisant l'acquisition des compétences du pêcheur (nouveau ou averti) dans sa pratique et dans les moyens lui permettant de trouver les réponses à ses interrogations.
    J'aime toujours autant pêcher de vrais poissons rutilants dans toutes les conditions pour ensuite les remettre à l'eau !
    Répondre simplement à des questions souvent banales mais qui méritent des réponses simples, claires, utiles.


    C'est pourquoi, en juillet 2007, je deviens rédacteur en chef d'une nouvelle revue "Pêche au Coup Magazine" destiné à rendre accessible à tous les bases essentielles de la pêche au coup de loisirs et de compétition.
    Offrir aux clubs un support d'expression et de retransmission de leur savoir-faire.
    Et aussi, pourquoi non, donner la parole aux acteurs anonymes, à tous ces obscurs bénévoles qui nous rendent la pêche encore accessible par leur dynamisme et leur volontariat
    .

    Merci pour leur passion.

  • En 2016 je rédige LE DICTIONNAIRE DES FARINES POUR LA PECHE AU COUP (Editions La Cheminante)
    En 2017 je réalise L'ENCYCLOPEDIE MODERNE DE LA PECHE AU COUP (Editions Artémis)
Plus que jamais, aujourd'hui comme hier la canne à pêche, la caméra ou l'appareil photo à la main
je suis encore et toujours au bord de l’eau...à la recherche de nouveaux poissons, de nouvelles sensations

l'aventure c'est l'aventure :
une semaine au coeur de
la forêt Amazonienne,

pour prendre de curieux poissons


lire
Comme une image est plus parlante qu'un long texte
j'imagine des DVD sur la pratique de la pêche pour accompagner mon magazine
A cette époque, ceci est nouveau dans la presse spécialisée halieutique et je réalise 17 DVD sur la pêche au coup

De temps à autre, la TV fait appel à moi.
Seasons fait confiance à mes idées non figées sur la pêche moderne
comme "les rois du Rhône" ou "jeux de carpes"
puis "la pêche des spécimens au coup" et en 2014 "pêche au coup en grands lacs"

Un copain créé un format original sur le NET et j'adhère immédiatement au projet

amazonie

D'anciens élèves me saluent et me remercient des heures passées ensemble...
mon coeur est léger du sentiment d'avoir bien fait ...
En tous les cas, d'avoir essayé !

l'important est de faire les choses, de tenter, d'aller voir...
celui qui est immobile ne prend aucun risque,
même pas celui de se tromper !
Plus que jamais, aujourd'hui comme hier la canne à pêche, le caméscope ou l'appareil photo à la main
je suis encore et toujours au bord de l’eau...
à la recherche de nouveaux poissons, de nouvelles sensation
s
Je suis encore et toujours au bord de l'eau...
Le verre de l' amitié ou le casse-croûte est toujours offert à celui qui passe car j'ai encore tellement d'amis à découvrir.
 

Et puis tant mieux si je dérange encore quelques institutions immobiles...
ou des "responsables" qui écoutent mais n'entendent pas !
Dommage pour ces pêcheurs vieux avant l'âge, inutiles, parfois dangereux pour nos rivières,
obtus et fermés à d'autres plaisirs, à d'autres pêches et absolument dépassés par cette envie
qui m'anime celle de vouloir toujours et encore retransmettre avant d'oublier, avant de partir...

Oui vraiment, tant mieux si parfois je dérange...
ceci est forcément un très bon signe pour l'avenir.


le premier qui dit la vérité...

Daniel LAURENT... à bientôt au boid de l'eau

 
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
g tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale