Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
b expert

LES CONSEILS DE L'EXPERT

NOEUDS Le matériel de pêche présente la particularité d'être spécifique et les combinaisons infinies, selon le poisson recherché et la technique privilégiée, ce qui peut rendre la pêche complexe de prime abord. Vous trouvez sur cette boutique pour pratiquer la pêche, sous toutes ses formes, en eau douce comme en mer.  
voir
accueil> techniques de pêche> pêche mer>>
la pêche côtière
onglet

pêche côtière

 
ok
 

 

cap breton

LA PÊCHE CÔTIÈRE
Que cela soit en bateau ou partir des rivages, qu'il s'agisse des thons, des marlins ou des roussettes, qu'ils s'agissent de ces gros poissons ou de prises poissons plus raisonnables comme les daurades, les liches et autres fritures du littoral, la pêche en mer sera toujours l'évasion idéale pour ceux ceux qui veulent échapper aux contraintes de notre temps, celui de la vitesse: tout... tout de suite !
Comme aucun autre sport, ces pêches iodées nous comble de richesses sans égales.Nous recherchons tous le besoin légitime de rechercher, pour pêcher, des secteurs calmes, peu peuplés, loin de toute urbanisation. Les poissons, peu dérangés, y sont naturellmeny plus faciles à capturer et la tranquillité est une richesse appréciable.
Pourtant, certains aménagment littoraux ou portuaires, comme ceux des bancs de sable proches des capitaineries, ont créés des postes famaux qu'exploitent bien sur les pêcheurs autochtones. Les bancs de sable recèlent des coquillages en grande quantité. On le constate en observant les amoncellment de coquilles vides accumulées par les rejets de la mer. De ce fait, les daurades y viennnet régulièrement d'avril à octobre. En tout temps, maus plus particulièrement quand la mer se soulève par vents de sud-est, les loups s'approchent aux ras des ouvrages de ces secteurs portaires.
Par temps "calme" il est facile de pêcher de la digue à la calée ou en suf casting léger avec des vers américains, vers de chaluts, escabennes et couteaux.

Des digues, c'est au couteau que vous aurez le plus de chance de toucher les bars.

mimizan

  La pêche en bateau
La pêche au gros associe les joies de faire du bateau, celui du travail d'équipe et d'un effort physique, dur souvent, et celui d'une longue patience propice à la rêverie, à la réflexion.
Le surf casting
Il apporte au contraire la satisfaction de la solitude sur les grandes plages dès les premières lueurs de l'aube et celles du crépuscule, aux meilleurs moments... quand elles sont désertes, lorsque les vagues se brisent avec un son différent, lorsque les oiseaux crient uniquement pour le pêcheur seul face à la mer, mais attentif à tant de beauté.
La pêche à pieds
Quand la mer recule, elle laisse place à de grandes étendues de sable (l’estran) et de rochers découverts. On y trouve alors une multitude d’espèces à pêcher. Un seau, une petite pelle ou un râteau, une "bichette" pour les crevettes, un couteau pour décoller les "chapeaux chinois" et les ormeaux, vous voilà paré pour faire face à toutes les situations.
La pêche en barque
En pointu ou en canot, pêche inséparable de la belote et du pastis, pêche de l'amitié par excellence, subtile et décontractée, indissociable des vacances, du soleil et d'une mer toute bleue jusqu'à l'horizon. Le retour de pêche et l'inévitable barbecue.

voir
 
RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

 

PËCHE 0 PIEDS

 
voir voir voir

FACE BOOK carnassiers
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales