Depuis janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - éducateur sportif breveté - moniteur guide de pêche multi-pêches
LOGO
b expert

LA PECHE DE LA BOUVIERE

LE DICO DES FARINES LE DICTIONNAIRE DES FARINES POUR LA PECHE A LA LIGNE
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches pratiques qui vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions et suivant les saisons. Un livre indispensable
VOIR

accueil> techniques de pêche> bouvière>

la bouvière - la pratique et les savoirs

onglet

techniques de pêche

pêche coup

 
bouvière
  bouvière

LA BOUVIERE
La bouvière est le plus petit poisson blanc de nos eaux douces, car sa longueur atteint à peine 8cm. Sa forme rappelle vaguement celle de la brème commune ou la brème bordelière, toutefois sa couleur « blanc-verdâtre » est différente, plus voisine de celle de la brème que du carpeau. Le mâle est plus coloré et plus beau. Elle a une durée de vie de 4 à 5 ans.
Les ichtyologues l’appellent RHODEUS-Amarus et elle appartient seule au genre quelle représente : le genre Rhodéus. 
Elle possède queqlues noms évocateurs : Bitterling en Alsace, carpe de Vallière, pallet, pellet, pelletet, peulet, dormille, gravier, piastro, rosière et en région parisienne elle porte le sobriquet de « bouvière péteuse » !...On trouve la bouvière un peu près partout en Europe, en Irlande, et en Scandinavie. En France elle vit dans de nombreuses eaux de la seconde catégorie notamment dans les canaux et dans la Seine.
La bouvière pèse en moyenne de 5 à 6 gr, mais il ne faut pas en conclure pour autant que c’est un bon poisson pour faire une friture car sa chair est amère. C’est par contre un excellent vif pour la pêche de la perche, à condition de l’employée uniquement d’octobre au printemps car elle ne supporte pas le transport pendant la saison chaude.
Le pédoncule caudale de la bouvière présente une bande brillante d’un bleu acier. Sa ligne latérale ne porte pas plus de 4 à 7 écailles.
Elle s’alimente de microplancton et de mini détritus.

Elle se prend à la ligne flottante, sur une ligne évidemment ultra fine et au ver de vase. Elle ne présente pas grand intérêt, sinon celui de faire du nombre dans une bourriche (intéressant pour les concours qui prennent encore en compte le nombre de poissons)).
Mais il est un point des mœurs de la bouvière qui mérite une mention particulière, c’est celui de sa reproduction. En effet, au moment où elle est mature, la femelle projette à l’extérieur de sa papille urogénitaire une sorte d’assez long tube formant oviducte ‘conduit à œufs) au moyen duquel elle va déposer une quarante d’œufs jaunâtres de 3 mm de diamètre… à ‘intérieur des mulettes (ou moules sauvages) par la fente de leur valve. Au moment de l’opération, le mêle jette sa laitance sur les œufs, qui, ainsi fécondés se développent sur les branchies des mollusques lamellibranches. Les jeunes, à l’éclosion restent encore pendant quelques temps à l’abri dans leur hôte avant d’être rejetés au dehors et d’entreprendre leur vie de bouvière.

 


voir

les techniques de pêche  

boutic

 

boutic

La pêche facile de la bouviere
La bouvière est le plus petit poisson blanc de nos eaux douces, car sa longueur atteint à peine 8cm. Sa forme rappelle vaguement celle de la brème commune ou la brème ...
voir

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK
boutique
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales

m