Depuis janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - éducateur sportif breveté - moniteur guide de pêche multi-pêches
LOGO
daniel EXPERT

LES CYPRINIDES ET LES CARPES

NOEUDS Le matériel de pêche présente la particularité d'être spécifique et les combinaisons infinies, selon le poisson recherché et la technique privilégiée, ce qui peut rendre la pêche complexe de prime abord. Vous trouvez sur cette boutique pour pratiquer la pêche, sous toutes ses formes, en eau douce comme en mer.  
voir
accueil> répertoire eau douce > poissons e>
répertoire des poissons et des coquillages les noeuds et les montages les amorces et les appâts les techniques de pêche
répertoire des poissons blancs
A B C D E F G H-I J-K L M N O P-Q R S T U-V-W-X-Y-Z

éperlan EPERLAN POISSON MIGRATEUR
Ce poisson vit essentiellement en estuaire de la côte littorale. Il remonte les fleuves en bancs pour pondre sur les fonds graveleux ou sableux. Sur la façade atlantique, on appelle très souvent « éperlan » un poisson qui est en fait une athérine (Atherina presbyter), également appelé  « prêtre, joël ou faux éperlan ».
Osmerus eperlanus

épinoche de brook EPINOCHE
de Brook
L’épinoche à cinq épines a un corps de forme épaisse et comprimée avec une rangée de quatre à six épines dorsales sur son dos. Sa longueur moyenne est de 38 à 61 mm. Poisson sans écailles, il a des plaques osseuses sur les côtés du corps. L'un des principaux indicateurs permettant de distinguer le type d’épinoche est la nageoire dorsale qui a de 9 à 11 rayons.
Culaea inconstans

épinoche EPINOCHE POISSON MIGRATEUR
L'épinoche vit aussi bien en eau douce, qu'en eau saumâtre et qu'en mer tout près de la surface jusqu'à une dizaine de mètres de profondeur. Taille de 5 à 8 cm.
Nageoires dorsales et anales à l'arrière du corps, 3 à 4 rayons épineux non reliés sur le dos et un sur le ventre. Plaques osseuses sur les flancs. Dos brun verdâtre, vert et ventre argenté.
lire
Gasterosteus aculeatus

2PINOCHETTE EPINOCHETTE POISSON MIGRATEUR
Avec son corps plus effilé que celui de l'épinoche et avec ses 6 à 9 (jusqu'à 12) épines dorsales, l'épinochette possède un dos et des flancs brun clair avec des taches sombres. Elle est dépourvue d'écailles. Sa taille n'excède pas 9 cm. Dimorphisme sexuel : visible en période de frai, la gorge et la poitrine du mâle sont alors noires et les nageoires ventrales sont orange. Elle vit en eau douce et en eau saline.
lire
Pungitius pungitius

epirine EPIRINE LIPPUE Ce petit cyprinidé est une espèce grégaire qui vit dans les lacs près des côtes et dans les étendues et les marigots à écoulement lent des ruisseaux et des rivières. Se nourrit de poissons, d'invertébrés de larves d'insectes et de périphyton. Se reproduit sur des lits de gravier ou parmi la végétation à des températures au-dessus de 12 ° C
Pachychilon pictum

BAERII ESTURGEON
SIBERIEN
POISSON MIGRATEUR
Plus connu sous le nom de Sterlet, l'esturgeon sibérien a un corps assez fin et un museau long et droit. La rangée de cinq barbillons se trouve plus près de la bouche que de l’extrémité de la face. Les scutelles latérales (de 30 à 40), sont petites.
Ces caractéristiques distinguent l’esturgeon sterlet de l'esturgeon d'europe.
lire
Acipenser baerii

lire ESTURGEON
STERLET
Cet esturgeon se différencie des autres acipenséridés français par deux caractéristiques anatomiques : un museau ancore plus allongé que chez ses cousins et des franges sur les barbillons. Le reste du corps est typique des esturgeons avec une nageoire caudale fortement hétérocerque et des nageoires dorsale et anale sont positionnes très arrière...
lire
Acipenser Ruthenus Sterlet

STURIO ESTURGEON
d'Europe
POISSON MIGRATEUR
L'esturgeon d'Europe est une espèce de poisson des Acipenseridae. C'est le plus grand poisson migrateur anadrome de France. Museau en forme de rostre, 4 barbillons non frangés devant la bouche sur la face inférieure de la tête. Nageoire caudale avec un lobe supérieur plus grand que le lobe inférieur, 5 rangées longitudinales de plaques osseuses
lire
Acipenser sturio
Ressources : LOGRAMI CSP - ONEMA - INPN - DORIS - WIKIPEDIA
articles

coquillages   poisson d'eau docue   poissons de la mer
Les coquillages sont des "coquilles" dures qui recouvrent, protègent et enferment des animaux marins à chair molle, nommés mollusques. Lorsqu'il meurt, sa coquille est ballotée par les vagues et vient s'échouer sur la plage avant de devenir une poudre fine...
lire
  La pêche des carnassiers, de la truite et des poissons blancs passionnent depuis des siècles les pêcheurs. Autrefois nécessité amlimentaire, elle est devenue ceuillette au siècle dernier et passion aujourd'hui : celle de tenter d'être plus malin que le poisson...
lire
  Les embruns, le ressac, les marées, les chutes dans les rochers, la puissance des poissons combattus voilà ce qui attends le pêcheur du bord de mer. Ceci exige une connaissance du milieu marin côtier mais surtout celle des poissons espérés...
lire

pêche côtière   voir

LA PÊCHE CÔTIÈRE
Selon la géologie des lieux, le relief, les courants et les marées, on distingue de nombreuses faciès littoraux se prêtant à diverses techniques de pêche côtières. Les falaises crayeuse, granitiques, les côtes rocheuses ou sableuses abritent un grand nombre de poissons marins qui attirent de nombreux pêcheurs amateurs.
lire

LA PÊCHE A PIEDS DU BORD DE MER
La pêche à pieds est une activité qui souvent permet aux habitants des régions côtières d'améliorer le menu ordinaire et pour les pêcheurs occasionnels, comme les vacanciers, un passe-temps, une distraction, une découverte et parfois une nouvelle passion favorisant une activité physique bienfaisante...
voir


lire Répertoire des poissons d'eau douce lire Retour à l'accueil

FACE BOOK pub 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale