Depuis le 1er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT rédacteur pêche et auteur halieutique independant
LOGO
V

les bons coins44 - LA PECHE DANS LES LANDES




accueil> bons coins > LANDES> dax>>  

  Pêches dacquoises avec Jean Claude Suzan
Le fleuve Adour est en crue et les eaux sont marrones. Nous changeons de site pour le plan d’eau qui se trouve à quelques centaines de mètres des arènes. Nous avons rendez-vous avec le président de l’AAPPMA, Jean Claude Suzan, qui nous propose une pêche de gardons à la grande canne.
Jean Claude connaît les parcours de pêche au coup des Landes sur le bout des doigts. Certes, comme président de l’AAPPMA de Dax mais aussi comme vice-président de la fédération et surtout compétiteur du comité sportif 40 de la FFPSC depuis très longtemps. Un pêcheur à qui on ne la fait pas. S’il y a du poisson à prendre, il sait faire…Le site
Le lac dit de la ZAC (Zone Activités Commerciale) est à quelques mètres de l’Adour, derrière un talus de 4 mètres qui nous sépare du fleuve dont les eaux sont  marrones, très hautes et le débit plus fort qu’à l’accoutumée. .



 

Ceci nous a décidé à changer de site alors que nous avions prévu une pêche de mulets à la bolognaise.
Malgré les aléas du temps, Jean Claude est déjà là, sur la berge, le matériel en place et il a déjà amorcé le coup. « Les poissons seront longs à rentrer sur le coup avec ce temps. Alors j’ai pris un peu d’avance »
Ce n’est pas moi qui vais le blâmer, je me suis aperçu depuis le début de la semaine que ce qui était prévu était dans du domaine de l’imprévisible !
Le niveau du plan d’eau est plus haut que d'habitude et J.C se plaint des conditions. « Je serais étonné que nous fassions une grande partie de pêche aujourd’hui, déclare-t-il en préambule, mais ce site est très riche en gardons, en brèmes. Peut-être ferons-nous aussi des mulets et des poissons-chats »Les lignes gagnantes
La première ligne est montée avec en 10/°°avec un flotteur Sensas Lens de deux grammes et une plombée étalée semi-progressive. Le bas de ligne en 8/100 est destinée aux petits gardons et l’hameçon est un N°18.
La seconde ligne est identique à la première, mais le flotteur porte un gramme.
La dernière ligne est montée avec un flotteur de 2 grammes, forme boule allongée de type Sully avec une grosse antenne fibre et quille fer. Elle me semble bien plus efficace pour les pêches de fond. Le corps de ligne est en 14/°°, le bas de ligne est en 12/°° et l’hameçon Feeling 6110 « bronze arrondi » permet de panacher plusieurs asticots.
Pendant que je détaille le matériel, JC fait son premier poisson sur la ligne de bordure: un calicoba
Eclats de rires de Jean Claude et d’un nouvel arrivant, Michel Brachet qui lance « t’avais oublié de dire que dès que l’on pêche les bordures il y avait aussi du calec ».
Bon on fera avec…



  Les conditions de pêche et l’amorce
« Je vais pêcher à 11,50 m dans 4 mètres de profondeur car au-delà cela descend très vite par marches successives. Ce plan d’eau est  une gravière alimentée par la nappe phréatique et le tributaire que tu vois à droite de la plage qui avance un peu dans le plan d’eau ».
Nous sommes sous l’établissement thermal. Un chemin de randonnée pour les curistes passent à proximité et les badauds sont nombreux… « alors çà mord ? ».
«  Je vais aussi faire un coup à 5 mètres, à travers les herbiers (la Jussie). Il y aura peut-être un ou deux poissons à prendre »
Il détaille son amorce et ses lignes.
« Mon amorce est simple : 3000 Sensas brèmes à laquelle j’ajoute ma propre composition : pain, coprah et gaude, j’ai prévu au moins 30 litres car ici il faut pilonner régulièrement pour faire monter le poisson. Si nous avions pêché dans l’Adour, j’aurais fait la même amorce mais j’aurais ajouté de la terre de Somme »
Et joignant le geste à la parole, il jette une boulette grosse comme une mandarine sur le coup du large et la même sur le coup de bordure.

Les mulets de la ZAC
Michel Brachet est un retraité qui donne une partie de son temps aux activités de l’AAPPMA. Pêcheur fidèle de ce plan d’eau, il se place sur la petite plage pour y prendre des mulets. Il nous explique que dès qu’il appâte, au bout d’un moment les mulets arrivent sur le coup et il n’y a plus rien d’autre à prendre. Seules les carpes qui passent peuvent parfois venir troubler la pêche.

Par contre, il s’agit d’une pêche très intéressante car les batailles sont rudes dès que l’un d’eux est pris. Il ajoute que la touche est difficile à percevoir car le mulet « chipote !». « Pour prendre les mulets, j’utilise la même amorce que Jean Claude à laquelle j’ajoute du liant. Je pêche à passer au ras du fond,  mais cela est très aléatoire car il y beaucoup de marches et parfois la différence est de 10 cm sur le même coup. J’utilise aussi des asticots sur hameçon de 16 et mon fil est en 14/°°. Il ne faut surtout pas laisser le poisson prendre du fil car sa défense est terrible. Il faut le ramener d’autorité, sinon c’est foutu ! Ici les mulets du lac font entre 800 grammes et 1,200 kg ».
Michel est intarissable sur le mulet et Jean Claude intervient aussi sur le phénomène du mulet dans ce lac.
Le mulet est un poisson de mer emprisonné dans ce lac. Le  système d’écluses existantes (des pelles) s’ouvrent uniquement quand le lac déborde. Le mulet  rentre mais ne peut pas repartir . Alors il s’adapte à la situation et il fraie ici. Au printemps nous pêchons des quantités de petits « muges » ».
Comme je m’étonne que le mulet s’adapte aussi facilement à l’eau douce Jean Claude m’explique que le tributaire qui se jette dans le lac provient d’une usine qui traitait autrefois les eaux des mines de sel sur laquelle Dax est bâtie.

 

Pêcher pour ne pas être inactif !
Mais la pêche reprend le dessus, JC envoie une boulette au large, dépose sa ligne et presque immédiatement c’est la touche. D’autorité il ramène la ligne et c’est un joli rotengle qui ouvre le bal sur ce second coup.
La tentation est trop forte et j’emprunte le kit de 5 mètres en 2 grammes et m’attaque à la bordure. Quelques secondes plus tard je fais un très beau carassin.
Je fais remarquer à nos amis qu’ils n’avaient pas signalé aussi la présence de ce poisson !

La pêche durera plus de deux heures et la bourriche accueillera bon nombre de gardons et surtout de belles brèmes. De mulets… point !
Merci à nos pêcheurs dacquois pour cette belle matinée et leurs précieux renseignements.
Si vous passez par là, vous saurez comment et où pêcher… quoi !.
C’est un bon coup, c’est un bon coin !

Pour accéder au plan d’eau
Dans Dax suivre les panneaux indiquant les arènes. Puis prendre le boulevard Yves du Manoir. Avant d’enjamber l’Adour par le pont, pendre immédiatement à droite le  boulevard Albert Camus. Après le parking de l’espace thermal, le plan d’eau est à gauche. Il y a une aire de stationnement et un escalier en bois permet de descendre sur le parcours.


FEDERATION DE PECHE DES LANDES
102 Allées marines
40400 TARTAS

Téléphone : 05 58 73 43 79


amis pêcheurs, vous trouverez sur ma chaîne des films, des reportages
et des montages de lignes...
abonnez-vous !


gite labellisé

soustons   Ma sélection des meilleurs coins
  1. L'Adour en amont d'Aire. Joli bassin pour la pêche au coup, la carpe et le silure. Gravière de Laffitau : pratique pour débuter à pêcher au coup ou aux leurres. Brousseau : avec toutes les facilités (parkings, aire de pique-nique), assez ombragé pour tous les modes de pêche du bord
  2. Dax : l’Adour : pêche de la carpe, aux silures, aux carnassiers en bateau (leurres). La Torte : endroit très calme pour passer une journée en famille. Lac très poissonneux
  3. Etang de la ZAC : toutes pêches possibles en toute tranquillité.
  4. Etang de Luc : parcours promenade magnifique, pêche au coup possible depuis plusieurs postes, très beaux gardons.
  5. Amou - Luy de France : rivière sauvage riche de toutes espèces de poissons. Le Luy se situe dans un étonnant jardin secret des landes en Chalosse. Ici, Histoire, nature et gastronomie se conjuguent au pluriel avec le ruisseau Luy pour témoin.
  6. Luy de Béarn : rivière à poissons blancs.
  7. Lac d'Estibeaux, superficie 18 ha en prenant la direction de Pomarez. Prédominance de carnassiers dont des black-bass et brochets. C'est un lac très apprécié des clubs de pêche au coup, qui y viennent pour s'entraîner mais aussi pour participer aux concours de championnats. Le second lac de Bordenave à Castelsarazilac est d'une taille plus modeste avec une superficie de 8 ha. Les principales espèces sont : les sandres, les brochets et bien entendu le poisson fourrage dont de magnifiques gardons.
  8. Parentis-Biscarrosse (1 270 ha géré sur 3 600)
  9. Petit lac de Biscarrosse (70 ha)
  10. Lagune du Taron (3 ha)
  11. Rivières du domaine privé :  Canal de l’Areillet (3 km) et le  Canal Transaquitain (6 km)

 

huchet   retour bons coins de pêche
voir La pêche dans les Landes retour Bons coins de pêche en France

TECHNIQUES DE PÊCHE
boutic
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale