Depuis le 1er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT rédacteur pêche et auteur halieutique independant
LOGO

V

les bons coins
01-LA PECHE DANS
L'ain

accueil> bons coins > ain>>  



  L'AIN DANS TOUS SES ETATS
Dans l’Ain, la pêche est une forte tradition locale. La variété et la richesse hydrographique et piscicole du département font de l’activité pêche un véritable atout.Entre Jura et Bourgogne, le département de l'Ain est sur de nombreux plans, une zone de contact entre deux mondes totalement différents. L'un est sous influence méditerranéenne alors que l'autre annonce une zone septentrionale.
C'est pourquoi les riches collines du « bon pays de Bresse », situé à l'Ouest et ses célèbres volailles, s'aplanissent au sud pour faire face au « triste pays » des Dombes, large plateau au charme rendu romantique par la présence de nombreux étangs qui l'ont souvent qualifié de Sologne Lyonnaise.

cuny
 
 

PÊCHE DE LA CARPE DE NUIT... OU PAS
Le département de l'Ain possède de nombreux parcours pour la pêche de la carpe, en rivières et en plans d'eau.
Certains sont ouvert à la pêche de nuit, en totalité ou en partie seulement
liste complète sur le site de la fédération.

Je vous recommande plus particulièrement:
Plan d'eau de Montrevel
Retenue de Moux - Etang du Comte - Etang de la Rica - Plan d'eau de Glandieu - Plan d'eau de la Malourdie - Plan d'eau de Cormoranche-sur-Saône

cuny

 
 

L'ETANG DE BEAULIEU
Situé sur la commune de Civrieux-les-Dombes, on peut considérer ce lieu comme un carpodrome de 1 ha.
Attention la réglementation est particulière sur cet étang de pêche, vous n'avez le droit qu'a deux cannes et la pêche de nuit est interdite (voir la réglementation en vigueur).
Vous disposez de 44 postes de pêche, les postes sont aménagés et numérotés.
La configuration de l'étang est en forme de fer à cheval, il n'est ni large (20 à 30 mètres), ni profond (moins de 2 mètres).
Etang de pêche Privé
.

 
  L'ETANG DES LESINES
L'étang des Lésines à Hauteville-Lompnes est niché à 900 m d'altitude dans le Bugey, près d'Hauteville, connu pour ses centres de rééducation pour sportifs.
La rigueur du climat interdit la pêche en hiver car le lac peut facilement geler, mais la tranquillité du site au milieu des marais de Vaux incite à s'intéresser à ce plan d'eau artificiel de 30 ha au cheptel très intéressant.

Il s'avère être le cadre idéal pour la pêche au coup, au lancer ou encore à l'anglaise.


Peut-être aurez-vous le plaisir de rapporter carpe, brochet, truite, brème, perche, sandre, gardon,
esturgeon... 
 
 

L'ETANG DU PETIT MOULIN
Creusé autrefois par des moines, il fait partie de la région des Dombes qui compte plus de mille plans d'eau.
Il a une superficie de plus de cinq hectares, sur un site magnifique entièrement clos et arboré aux abords stabilisés.
Un p'tit paradis...


Poissons résidents
L'étang est riche en carpes communes, miroirs, cuirs, koï, amours blancs ainsi que deux variétés d'esturgeon.
La remise à l'eau (no-kill) est obligatoire.

 
 

L'ETANG DE PONT DE VAUX
Il offre de belles prestations pour des parties de pêche en famille ou entre amis, tout le long de l'année.
D'une superficie de près de 4 ha, cet étang, labellisé Ain-pêche, est situé au sud de la ville de Pont de Vaux, en bordure de la Reyssouze.

Poissons rédidents
: Si les poissons dominants sont les cyprins (gardons, brèmes et carpes), il est possible également de pêcher des brochets, black-bass, sandres qui peuplent ce charmant étang.

Les abords sont aménagés et équipés: tables, bancs, parking, wc avec sentier pédestre

 
  L'ETANG DE PONTREMBLE
Situé à Lescheroux, il présente un intérêt tout à fait particulier.
Il s'agit en effet du plus grand étang de la Bresse de l'Ain avec près de 50 ha.
Il a été mis en eau il y a plusieurs siècles et à l'origine, il fut construit par les moines vers 1400 afin de faire de l'élevage de poissons. Il est à présent dédié uniquement à la pratique de la pêche.

Au niveau de sa profondeur, elle varie en moyenne entre 1.50 m et 2.50 m avec un maximum d'environ 3 mètres.

La pêche de nuit est autorisée (3 cannes).

 
 
LE LAC DE CORCELLES
Le lac de Corcelles est plus grand que le parcours de Vavres et sa forme plus arrondie.
Sur la partie nord la profondeur est de 4 mètres sous la canne. Les pêcheurs ont souvent le vent dans le dos. Le second et le troisième secteur du nord-est ont une profondeur à peu près identique mais les vents crée des courants contraires pendant la partie de pêche.
Pour les trois secteurs les lignes sont identiques, à savoir : - flotteur de 0,40 g à 0,80 g forme «goutte d'eau» ou «droit» suivant la puissance du vent
.
montages de lignes

 
  LE LAC DE CORMORANCHE SUR SAÔNE
Ce plan d'eau d'une vingtaine d'hectares est bien connu des carpistes puisqu'il y est organisé un enduro chaque année, servant de marche qualificative au Championnat de France pour la région Rhône-Alpes.

L'inconvénient principal réside du fait qu'une base de loisirs importante gère le lac et que de ce fait son accès est restreint.
Il vous faut donc vous munir d'un badge à retirer à l'accueil du camping et uniquement pendant certaines périodes de l'année.
C'est donc un petit coin de paradis qui devient vite une galère en période estivale...
 
 

LE LAC DE MONTREVEL-EN-BRESSE
Le lac de Montrevel est une immense gravière de plus de 100 ha et plus d'une dizaine d'îles forment un cadre enchanteur et sauvage sur des zones bien marquées.
D'autres zones sont constituées de grandes étendues et de berges de galets totalement libres de toute présence (vacanciers de juin à début septembre).
La grande île est le secteur le plus pêché qui reste très sauvage avec des profondeurs de 6 mètres environ.

Dans le grand plan d'eau se trouve une densité exceptionnelle de carpes de 5 à 15 kg et quelques exceptions de 20 à 22 kilos, ce qui permet aux pêcheurs de vivre des émotions de pêche unique.
cuny

 
 

LE LAC DE NANTUA
Apprécié des pêcheurs et touristes de toutes provenances, le lac de Nantua de 147 hectares pour 6 km de circonférence avec des fonds atteignant 45 mètres jouit d'une excellente réputation, tant par la clarté de son eau, que par sa faune piscicole très abondante.
Classé lac de montagne et labellisé Ain pêche, ce lac est très prisé des amateurs de belles prises.
D'origine glaciaire, le lac de Nantua est unique dans l'Ain.

C'est le plus grand lac naturel du département. Il se caractérise par une abondante et très grande variété de poissons : perches, brochets, truites lacustres.



amis pêcheurs, vous trouverez sur ma chaîne des films, des reportages
et des montages de lignes...
abonnez-vous !



  LE LAC DE SAINT CHAMP
Ce lac, aussi appelé de « Barterand », est un magnifique petit lac naturel d'une superficie de 19 ha.
Situé en bordure d'une zone marécageuse, ce lac de forme rectangulaire est entouré de roselières et de massifs d'herbiers rendant la pêche du bord très difficile sur une grande partie des berges.
Les fonds sont réguliers et vaseux avec un maximum de 15m ; la recherche des pêches difficiles permetten souvent de tirer son épingle du jeu. Les poissons se laissent difficilement prendre.

Les lignes des carpistes doivent respecter les autres pêcheurs...
 
  LE LAC DE SAMOGNAT
Il s'étire sur 4 km, dans lequel se jette la rivière l'Oignin. Ses berges sont très fréquentées à la belle saison, bien dégagées elles sont appréciées des vacanciers et des pêcheurs, sans oublier les pratiquants d'activités nautiques sur certains secteurs.
Nombreux aussi sont les promeneurs qui viennent pique-niquer.
Il est classé en seconde catégorie et le fond est plutôt uniforme.
L'ancien lit de la rivière et quelques ruines modifient la monotonie du fond.

Un secteur de nuit est ouvert d'août à octobre, mais la pression de pêche est très forte, surtout le week-end.
 
 
LE LAC DE SYLANS
Le lac de Sylans est un lac naturel, sur les communes du Poizat-Lalleyriat et des Neyrolles. Il connaît des variations de niveau importantes pouvant atteindre quatre à cinq mètres.Pendant les périodes humides, par contre, le passage souterrain permettant d'évacuer les eaux du lac en direction des Neyrolles n'est pas suffisant. Son niveau monte jusqu'à ce qu'il se déverse en direction de Saint-Germain-de-Joux puis de Bellegarde-sur-Valserine, de l'autre côté de la cluse de Nantua, par le ruisseau le Combet, affluent de la rivière la Semine qui elle-même rejoint la Valserine. Plan d'eau de seconde catégorie, le lac de Sylans est très prisé par les pécheurs en raison de l'abondance de brochets, corégones, carpes et brèmes. Il est réputé pour ses énormes brochets.
cuny
 
  LE LAC DES VAVRES (ou ANAÏS)
L'étang n'est pas très grand et seule la berge de gauche est accessible en voiture.
La première anse de droite est en pente douce avec une profondeur moyenne de 1 mètre sous la canne à 11,50 m.
Vers le milieu du parcours la pente est plus accentuée avec un fond de 3,50 m. Enfin à l'autre extrémité, dos au carpodrome, la profondeur est plus importante ; jusqu'à 4.50 m. A l'entraînement, sous la pluie, la pêche était très compliquée et certains pêcheurs étaient très heureux de prendre trois à quatre gardons en trois heures. La bordure à moins d'un mètre était plus prometteuse avec une forte concentration d'alevins.
 
  L'ALBARINE
Au niveau de Saint-Rambert-en-Bugey, après avoir descendu du plateau d'Hauteville de chutes en cascades, elle s'assagit enfin à l'entrée du village malgré quelques zones caillouteuses.

Certes elle cache quelques postes profonds mais des calmes lui donnent un profil très particulier de rivière de montagne toujours sauvageonne.

Cette petite rivière est en première catégorie et sa largeur varie de 5 à 8 mètres pour une faible profondeur (50 cm environ dans la traversée aval de la ville) et la truite est la principale espèce qui peuple la rivière malgré une forte pression de pêche.

 
 
 

LE LONGEVENT
C'est l'un des rares ruisseaux dombistes s'écoulant en direction de la plaine de l'Ain. Il prend sa source dans l'étang de la Lansardière sur la commune de St Eloi et se perd dans l'étang de la Trappe du Loup sur la commune de Perouges.
Il règne sur une longueur de plus de 10 kilomètres, ponctué essentiellement de bois et de champs.

"Le Martin" et "la Grive" sont les premières zones pêchables qui sont alevinées en truites.

Le Gruzey" est une zone plus praticable par les pêcheurs


 
 

LA REYSSOUZE
Une petite rivière bien tranquille d'une trentaine de mètres de largeur. Chaque bief mesure plusieurs kilomètres de distances entre chaque retenues ce qui repose les parcours.
Le fond des parcours est propre, peu d'herbiers et d'obstacles. Vous trouverez des postes intéressants à prospecter dans les virages marqués ainsi que toutes les bordures marques par des buissons ou des arbres dont les branches retombent vers l'eau.

Concernant les pêcheurs au coup et les carpistes, pour accéder aux berges il faut y aller à pieds, s'armer d'un chariot à moins de trouver un des nombreux chemins...

 
 

LE RHÔNE
Dès son entrée dans le département, il coule dans un lit resserré entre des rives abruptes.

Vers Bellegarde, il atteint 40 à 50 mètres de large pour 4 à 5 m de profondeur sur un fond de roches, le courant est rapide suivant l'importance des différences de niveau entre l'été et l'hiver (4 à 5 mètres).
Ses rives, rocheuses et broussailleuses ne sont accessibles que par eaux basses (automne et hiver).
La pêche est intéressante (ombre, truite, chevesne, barbeau) mais difficile.
Puis il entre dans le lac de retenue du barrage de Génissiat et retrouve son caractère torrentueux.

 
  LA RIVIERE D'AIN
La rivière d'Ain et ses affluents représentent une grande richesse piscicole au coeur du département.
Elle est la rivière vitrine du département au niveau halieutique, en particulier la « basse rivière d'Ain », depuis l'aval du barrage d'Allement jusqu'à la confluence avec le Rhône. La rivière d'Ain traverse le département du Nord au Sud.
Elle est divisé en deux secteurs bien différenciés.

La partie amont correspond à un secteur de deuxième catégorie fractionné par une chaîne d'importants barrages hydroélectriques (barrages de Coiselet, de Cize-Bolozon, d'Allement).


LE PLAN D'EAU DE JUJURIEUX au lieu-dit La route
Au bord de la rivière Ain, cette petite balastière de 5 ha est située juste derrière le village de La Route. Classé en seconde catégorie, le lac aux eaux très claires est principalement alimenté par la nappe phréatique et profond de 8 mètres dans son ensemble. Une partie des berges, à droite en arrivant, est aménagée en pente douce de graviers; le reste est constitué d' abords sauvages et boisés. Toutes les espèces de poissons ont trouvé là un biotope favorable à leur développement. Brochets, perches, carpes, chevesnes et gardons vivent dans ces eaux. D'importants alevinages de truites arc-en-ciel animent ce site à l' ouverture puis le lac redevient un coin de tranquillité dès le mois de mai. Des barbeaux se sont regroupés près du parking. Pour la pêche de la truite au buldo privilégié les parties les moins profondes (ver ou à la teigne).


boutic

FEDERATION DE PÊCHE DE L'AIN
ZAC de la Cambuse
638 rue du Revermont
01440 VIRIAT


VOIR



Découvrez mes montages de lignes
boutic

l'ain  

retour bons coins de pêche

lire Bons coins de pêche dans l'Ain retour Bons coins de Pêche en France

voir

boutic
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale