site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
b expert ENCYCLOPEDIE L'ENCYCLOPEDIE MODERNE DE LA PECHE AU COUP
Vous trouverez dans cette nouvelle encyclopédie de Daniel LAURENT des fiches techniques de pêche complémentaires.
VOIR

LES TECHNIQUES DE PECHE
LA TRUITE AU TOC

accueil> technique> ligne flottante>

LA PECHE DE LA TRUITE AU TOC

  • LA TRUITE FARIO EN QUELQUES MOTS
    Caractéristiques
    Si on fait abstraction de la diversité des robes qu'elle emprunte en fonction de son habitat, la truite type a un corps fuselé, adapté à la nage en eau libre.
    Habitats
    Présente partout, tant dans les lacs que dans les ruisseaux minuscules où elle remonte parfois frayer, la truite fario est un poisson territorial, elle occupe un poste bien précis et respecte une certaine hiérarchie: la plus grosse est la mieux placée pour intercepter la nourriture.
    Reproduction
    En automne, les géniteurs remontent la rivière à la recherche de fonds de graviers, les frayères, qu'ils trouvent souvent dans les petits tributaires.
    Alimentation
    la truite est un carnassier au régime alimentaire très varié: invertébrés, insectes, vers, mollusques, crustacés, batraciens et poissonnets dont les vairons.
  • LE TOC
    Technique traditionnelle du Sud Ouest, la pêche au toc se pratique un peu partout désormais.
    Elle consiste à présenter un appât naturel sur des postes susceptibles d'abriter des truites, avec une ligne très sobre: du fil, des plombs et un hameçon.
    La main gauche maintient la canne à 45° tandis que l'autre tient le fil tendu, pour bien ressentir le toc qui siganle la touche du poisson.

LA PECHE AU TOC...
LA PÊCHE DES GENS DE LA TERRE

Voici la reine des torrents : la truite.
De nombreuses techniques sont efficaces pour la piéger, mais une grande pratique est issue d’une longue tradition basée essentiellement sur l’efficacité : la pêche aux appâts naturels.


Pour piéger la truite, deux grandes méthodes permettent de la capturer de multiples manières. La première est de miser sur son agressivité territoriale avec des leurres qui émettent des vibrations, comme la cuiller ou les leurres;
La seconde est d’utiliser son comportement alimentaire en lui proposant un appât, naturel ou artificiel, auquel elle ne pourra résister.
La pêche au toc est donc née de ce constat : la truite se nourrit d’appâts vivants mais différents en fonction des saisons et des conditions météorologiques.

La pêche au toc est initialement la pêche des « gens de la terre ». Elle est avant tout nourricière et se doit donc d’être efficace et productive…
Qui d’autre peut prétendre mieux connaître l’apparition des insectes si ce n’est ce paysan de plaine ou de montagne qui pêchait autrefois pour améliorer le repas traditionnel du potager et du poulailler ?
Qui peut affirmer aujourd’hui qu’il doit pêcher pour se nourrir ?
La truite se nourrit d’appâts vivants et différents en fonction des saisons et des conditions météorologiques.

La pêche au toc est une pêche itinérante et sportive.
Cette technique particulière est fondamentalement basée sur une prospection minutieuse des bordures de la rivière et de ses obstacles (pierres, branches,...).
Le principe consiste à présenter un appât habituellement commun et nourricier à la truite avec une canne équipée d’une ligne constituée que de quelques plombs, d’un témoin de profondeur et d’un hameçon.

v
  • Le pêcheur utilise des appâts de saisons qui diffèrent suivant les saisons et la situation du parcours : le ver de terre en eau teintée, le trichoptère (porte-bois) ou le plécoptère (la patache) en en eau claire, la sauterelle ou la mouche en été.
    L’appât doit impérativement suivre les veines du courant et évoluer à la bonne profondeur ce qui implique que le pêcheur doit faire dériver son appât le plus naturellement possible dans le champ de vision de la truite, comme s’il était poussé par le courant.

  • Le toc est avant tout une pêche de plaisir et de ressentis.
    Le pratiquant doit être en quête constante d’analyses sur son environnement et sur les meilleurs moyens de tromper la vigilance du poisson.
    Ceci implique qu’il prélève dans la rivière ou sur les berge ses appâts. Il cherche à « débusquer » la truite de sa cache en arpentant la rivière par la lecture des courants afin de trouver la tenue de la truite. Ceci lui permet de définir la bonne profondeur de pêche et d’estimer au plus juste les distances de « lancers de ligne » qu’il doit exécuter avec sa canne pour accéder au plus près des racines, pierres et autres encombrements de l’eau.
    Le pêcheur doit faire dériver son appât le plus naturellement possible dans le champ de vision de la truite
    Le toc est une pêche ambulatoire réclamant un matériel spécifique.
    Le matériel à son importance. Il doit être simple, léger et peu encombrant.

La canne.
Pour les ruisseaux le pêcheur utilise une canne simple.
Pour les petites, moyennes et grandes rivières les spécialistes utilisent trois types de cannes : télescopiques (avec ou sans anneaux),  téléréglables ou autobloquantes, et à emmanchements de type anglaise pour s’adapter à la dérive du cours d’eau. 
Le pêcheur au toc choisit sa canne suivant ses lieux de pêche. Ainsi pour une petite rivière dégagée une canne de 5 à 7m est idéale alors qu’il vaut mieux un petit modèle de 3,60 m à fil intérieur pour une petite rivière encombrée.

Le moulinet.
Pour cette technique de pêche, le moulinet sert essentiellement de réserve de fil. Le choix est large entre un moulinet léger à tambour fixe, capoté ou non, ou un moulinet à tambour tournant. Le moulinet est rempli avec 100m d’un nylon coloré (fluo, blanc…) de 12 à 16 centièmes.
Pour mieux d étecter les touches, l’utilisation d’un indicateur de touche (guide fil) est suffisante.
Un simple bout de laine rouge, un minuscule bouchon comme le « rigoletto » ou encore une pâte biodégradable comme le « Biocraft » suffisent à percevoir la dérive, la profondeur et… parfois la touche !

 

La ligne
Comme dans toutes les pêches les hameçons doivent être adaptés à la taille de l’appât.
Etre d’un piquant irréprochable et sans ardillon si vous voulez relâcher petits ou gros poissons sans les blesser.
Prévoir une série d’hameçons, montés ou non, entre le numéro 6 et le 16 suivant la grosseur de votre appât naturel.
Pour terminer cet équipement de base dans la poche une petite boîte de plomb « extra doux » (du n°9 à n°4) pour ne pas blesser le fil et pouvoir les déplacer afin de modifier la fluidité de la plombée, une épuisette et une pince - dégorgeoir compléteront votre équipement.

N’oubliez pas de regarder à vos pieds.
La larve aquatique est toujours un met de choix pour piéger la truite sauvage et les meilleurs appâts sont ceux qui se trouvent au bord des rives. Ces appâts naturels sont la nourriture habituelle des poissons que la nature met à leur disposition.
Cherchez donc ce que le poisson mange pour escher votre hameçon et ainsi tromper sa vigilance

v
CARTE D'IDENTITE
DE LA TRUITE FARIO

Suivant son milieu, la truite sauvage a une robe très variable, mais la fario est plutôt brune avec des taches noires et
rouges éparses, ce, selon les géniteurs.

dl

vCARTE D'IDENTITE
DE LA TRUITE ARC-EN-CIEL

La truite fario ne peut vivre que dans les eaux très oxygénées où la température de dépasse pas 18°C
v

v
LA REPRODUCTION DES TRUITES
Dans son milieu naturel, les truites
sont généralement matures à deux ans
pour les mâles et trois ans pour les femelles.

dl


INVENTAIRE DES TRUITES
Descriptions en images des diverses espèces de truites européennes
dl

dl
LA PECHE AU TOC
Il s'agit d' une pratique populaire qui permet de découvrir la rivière
dl

voir
LE TOC - les lignes et les appâts
La ligne est la partie du nylon située du scion de la canne à l’hameçon.
voir

TOUS LES MONTAGES
POUR PÊCHER LA TRUITE

montages ....... voir

eschages......... voir

noeuds utiles... voir.

Toutes les techniques de pêche pour prendre tous les poissons
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale
FACE BOOK TRUITE 1MAX tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale