site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
b expert ENCYCLOPEDIE L'ENCYCLOPEDIE DE LA PECHE AU COUP
Vous trouverez dans cette nouvelle encyclopédie de Daniel LAURENT des fiches poissons complémentaires et des conseils de pêche pour faire face à toutes les situations sur tous les parcours.
voir
LA PECHE AU COUP
accueil> technique> ligne flottante>
LA PÊCHE AU COUP A LA LIGNE FLOTTANTE
  • La pêche au coup, plus familièrement appelée "pêche à la ligne flottante", est certainement la plus populaire des pratiques de pêche.
    Elle permet de prendre les poissons blancs qui sont concernés par cette technique qui permet de réaliser de belles bourriches : ablettes, gardons, tanches, barbeaux, carassins, brèmes etc..
    Pêche statique, elle se pratique sur un endroit précis, "le coup", que le pêcheur prépare en déposant des "amorces", des esches et des appâts pour attirer les poissons.
    Elle se pratique de différentes manières, avec ou sans moulinet.

Sans moulinet
- la grande canne à emmanchements
- la canne télescopique
Avec moulinet
- l'anglaise
- la bolognaise
- le stick
Une autre technique, issue de la pêche au coup, consiste à déposer des farines ou des esches dans une cage plombée : la pêche au quiver tip (le feeder).

coup
  • la grande canne à emmanchements
    La pêche à la ligne flottante pratiquée avec une grande canne à emmanchements dépend avant du choix du parcours, des matériels utilisés, de la composition des amorces et des esches utilisées.

    En étang.
    Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer la pêche en étang est une pêche délicate qui demande beaucoup de finesse. Les éléments extérieurs jouent un rôle important, comme le vent, qui créé un courant de surface et un contre-courant sur le fond. La réalisation de la ligne et sa tenue est délicate pour réussir à tromper les poissons.

    Le canal.
    Le plus difficile est de "lire le fond". Il est important de connaître sa configuration pour trouver les différentes marches qui composent le canal. Le pêcheur devra aussi prendre en compte la hauteur et la largeur de ces marches. Cette topographie permet au pêcheur de déposer ses amorces au pied des marches, là où se trouve les poissons, notamment les gardons et les brèmes... Il devra aussi prévoir les éclusées, s'il y a lieu, qui provoquent de grandes brassées qui lessivent les amorces posées sur le fond.

    La rivière lente.
    Cette technique est un condensé de la pêche en étang et de la pêche en canal. C’est la vitesse du courant qui pose un problème de présentation de l’esche par le pêcheur au poisson. Les espèces de poissons d’eaux vives sont plus nombreuses que dans un étang et leur défense souvent plus compliquée à maîtriser.

Le fleuve
Pêche physique, le pêcheur utilise le courant en s’appuyant sur sa vitesse et sa profondeur pour prendre de gros cyprins. Les lignes et les amorces devront être adaptées à ces critères pour que le fleuve soit son partenaire plutôt qu’un adversaire.

Toutes les techniques de pêche pour prendre tous les poissons
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale