site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
b
expert
ENCYCLOPEDIE L'ENCYCLOPEDIE DE LA PECHE AU COUP
Vous trouverez dans cette nouvelle encyclopédie de Daniel LAURENT des fiches poissons complémentaires et des conseils de pêche pour faire face à toutes les situations sur tous les parcours.
voir
LES TECHNIQUES DE PECHE
DU GOUJON
accueil> technique> goujon>

LE GOUJON EN QUELQUES MOTS
S’il est une pêche qui aura déplacé des centaines de pêcheurs vers les rivières, après l’obtention des congés payés au siècle dernier, c’est bien la pêche du goujon. Des concours s’étaient même spécialisés sur cette seule espèce et les participants défilaient dans les rues au son de la fanfare, la canne sur l’épaule.

goujon

LE GOUJON
Il vit en bancs dans les eaux relativement limpides, sur les fonds de sable et de graviers. Son corps est d'un brun lumineux, ponctué sur les flancs d'une ligne de tâches sombres et ses nageoires sont mordorées. Il mesure de 8 à 15 centimètres pour 30 à 50 grammes. Le goujon fait un très bon vif pour la pêche des carnassiers.

Répartition et habitat.
Présent dans toutes nos région, il aime les eaux claires et rapides mais pas trop
fraîches et ne dédaigne pas celles des étangs et des lacs.

Alimentation

Poisson fouisseur, doté d'une bouche protractile et de deux barbillons pour détecter ses proies sur le fond, il est friand de petits invertébrés et de débris organiques divers.

Présentation
Le goujon est un curieux petit animal sauvage qui préfère les eaux vives, mais qui curieusement, trouve aussi son compte dans les grandes rivières et se délecte des eaux riches en déchets organiques.
Sa pêche à la ligne demeure la pratique la plus populaire (avec celle du gardon) toutes générations confondues et les enfants n’hésitent pas à entrer dans l’eau pour le pêcher à « trousse-culotte ».

La pêche à la passée
Sa pêche est très rudimentaire. C’est certainement pour cela que la pêche du  goujon, s’étant adaptée, revient un peu à la mode et qu’il est classé « poisson fétiche » par de nombreuses écoles de pêche.
En effet, sa pêche est distrayante puisqu’elle permet (et c’est la seule technique autorisée par la loi) de patauger dans l’eau pour créer des nuages benthiques !
Une canne de 3 à 4 mètres est suffisante. Le pêcheur se place au milieu de la rivière, si possible sur un banc légèrement

sablonneux, et pêche vers l’aval. Il est prudent de prévoir une petite épuisette, car parfois de gros goujons (tourets) peuvent dépasser les 100 grammes et mettre à mal le bas ligne en 6.5/°°.

La ligne
Elle mesure 70 cm de moins que la canne et supporte soit une plume en paon soit un bouchon réduit à sa plus simple expression.
Souvent un «rigolleto» suffit à transporter la ligne très légèrement « sous plombée ».
Néanmoins, si la profondeur excède 50 cm et que les eaux sont légèrement rapides, un flotteur « toulousain » est parfait pour visualiser la touche de « gogio gobio ».
Dans ce cas, la ligne sera montée avec une plombée groupée qui aura comme distance avec le plomb de touche, la profondeur de la coulée.
Deux petits plombs intermédiaires évitent à la ligne de trop « flotter » vers l’aval, ce qui aurait pour inconvénient de présenter le bas de ligne avant l’hameçon !

La pêche de bordure
Basique, elle apprend à avoir d’excellents réflexes et permet de comprendre comment, dans toutes les techniques de pêche au coup, il convient de présenter l’appât en premier à la bouche du poisson.
L’hameçon est droit, fin de fer à hampe longue de n°18 à 22. Si vous pêchez au ver de vase, un bouquet sur un n°20 est très prenant mais vous perdrez du temps avec cet appât alors qu’un petit ver de terreau bien rouge serait mieux adapté.
Il est conseillé de prendre une esche «solide» comme le fifise que vous aurez laissé «mûrir » plusieurs jours au réfrigérateur pour qu’il durcisse et que vous ne changerez pas à chaque touche.

  • Carte d'identité du goujon
    Le corps est allongé et s'amincit sensiblement vers son extrémité postértieure. La t^te est massive, laissant apparaître des yeux assez gros, avec un front et un museau épais. La bouche subterminale... .
    voir
  • La pêche du goujon
    Sa pêche est très rudimentaire. C’est certainement pour cela que la pêche du  goujon, s’étant adaptée, revient un peu à la mode et qu’il est classé « poisson fétiche » par de nombreuses écoles de pêche..
    voir

Les amorces pour pêcher le goujon
L’amorce doit être suffisamment collante pour ne pas se déliter trop vite dans le courant, mais elle doit aussi posséder un pouvoir traçant de manière à faire remonter les poissons sur votre coup.
voir

La pêche facile du goujon
Présent dans la plupart des cours d’eaux de France, le goujon est le poisson benthique par excellence. Il vit sur le fond dès que des pierres et du sable lui offrent « le gîte et le couvert ».

voir

Toutes les techniques de pêche pour prendre tous les poissons
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale