site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
V

bannièreLES POISSONS D'EAU DOUCE
LE GOUJON

LE DICO DES FARINES Le dictionnaire des farines pour la pêche à la ligne
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont aussi 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches prêtes à l'emploi vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions suivant les saisons.
voir
accueil> répertoire poissons> eau douce> goujon>

    Les bases de l’apprentissage
    Le goujon a une bouche placée sous la tête, de manière ventrale. Donc, pour pêcher ce poisson, la ligne doit traîner sur le fond de 5 à 7cm.
    De même, l’amorce doit tenir le fond et provoquer un léger nuage qui fera remonter les poissons de l’aval jusqu’à votre poste de pêche.

La pêche facile du goujon
Présent dans la plupart des cours d’eaux de France, le goujon est le poisson benthique par excellence. Il vit sur le fond dès que des pierres et du sable lui offrent « le gîte et le couvert ».
Si, en rivières courantes, il occupe tout le lit, dans les canaux et les lacs vous le trouverez plutôt près des berges, là où la flore est absente. Dans les plans d’eau, il est plus simple de le rechercher près de la berge, dans peu d’eau.
Les amorce pauvre en éléments nutritifs est bien entendu plus favorable dès que les eaux se réchauffent ou que les bancs sont de moins en moins nombreux

L’appât et l’hameçon.
En effet, comme les oiseaux, les poissons ont les yeux sur le côté, ce qui induit une vision plate.

Un poisson ne voit pas les reliefs de ce qui l’entoure (roches, herbes, appâts) et donc a une vue totalement différente de celle du pêcheur qui s’évertue à penser que la présentation de l’esche sur l’hameçon doit être conforme à sa propre manière de voir les choses…


Si l’esche par excellence est le ver de vase, il ne faut pas oublier que le champ de vison du poisson est tout le contraire de celui de l’homme.

Le plus important est que l’appât puisse être engamé, donc que la pointe et l’ardillon soient totalement libres au moment du ferrage. Il vaut mieux escher une larve (asticot, pinkie ou fifise etc..) par la peau avec la pointe bien ressortie, que de laisser l’ardillon « à couvert » dans la proie. Vous avez affaire à des poissons qui aspirent et non pas à des carnassiers qui mordent…
N’oubliez pas également qu’un asticot esché par le pied (la partie la plus fine) gigote plus longtemps que par la tête avant de se noyer.
Un asticot sucé ne pêche plus. C’est la substance qui se trouve à l’intérieur de l’asticot qui intéresse le poisson, pas l’appât en lui-même.

Les vers de vase.
Ces larves de chironomes sont récoltées dans le benthos des parcours pollués. Certes peu ragoûtant, mais quelle esche extraordinaire. Le labeur que réclame sa récolte et sa rareté dans certaines régions en font désormais un produit cher d’où son surnom « l’or rouge ». Il est préférable de décanter le fouillis avec l’eau de pluie. Il sera ensuite enroulé délicatement dans un journal mouillé et placé en bas du réfrigérateur (4 à 5 jours maximum). Si vous devez le conserver plus longtemps, il vaut mieux le congeler pur.

  • Carte d'identité du goujon
    Le corps est allongé et s'amincit sensiblement vers son extrémité postértieure. La tête est massive, laissant apparaître des yeux assez gros, avec un front et un museau épais. La bouche subterminale... .
    voir
  • La pêche du goujon à la passée
    Sa pêche est très rudimentaire. C’est certainement pour cela que la pêche du  goujon, s’étant adaptée, revient un peu à la mode et qu’il est classé « poisson fétiche » par de nombreuses écoles de pêche..
    voir

Les amorces pour pêcher le goujon
L’amorce doit être suffisamment collante pour ne pas se déliter trop vite dans le courant, mais elle doit aussi posséder un pouvoir traçant de manière à faire remonter les poissons sur votre coup.
voir

La pêche facile du goujon
Présent dans la plupart des cours d’eaux de France, le goujon est le poisson benthique par excellence. Il vit sur le fond dès que des pierres et du sable lui offrent « le gîte et le couvert ».

voir

ressources: Muséum national d'Histoire naturelle - INPN

ressources croquis © CSP -G.Curiace

Toutes les techniques de pêche pour prendre tous les poissons
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK carnassiers 1MAX tp

Le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de #laurentdaniel
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales