site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
b expert carnassiers La pêche du brochet, du sandre et des autres carnassiers en plan d’eau comme en rivière offre des possibilités infinies et demande un matériel de pêche technique approprié, selon que vous aurez choisi de pêcher au posé, au vif, au lancer avec un leurre souple ou un poisson-nageur, un leurre de surface ou un spinnerbait... voir
LES TECHNIQUES DE PECHE
DU BROCHET
LE BROCHET : MOEURS ET POSTES DE VIE
BROC
Connaître le brochet
Le brochet serait le roi des carnassiers des eaux de l’hexagone. Il est vrai qu’avec son corps élancé comme une torpille et sa large gueule armée de plusieurs centaines de dents, ce poisson se donne l’air d’un super prédateur !
Nom scientifique
Esox lucius est la seule espèce européenne du genre. Il existe quatre autres espèces connues aux Etats-Unis.
En France il est affublé d’autres noms locaux tels bec-de-canard, brouchetta et Grandgousier

Le brochet fait partie de la famille des Esocidés.

Anatomie
Le corps du brochet ressemble à celui d’une torpille. Taillé pour la vitesse qu’il utilise seulement pour des rush de quelques secondes… ce sportif s’épuise très vite à la course.

Ses écailles sont plutôt petites, recouvertes d’un humus qui le protège des maladies. Sa teinte générale est plutôt d’un gris verdâtre sur le dos avec des bandes foncées.

broc
Ses flancs sont blanchâtres avec des nuances vertes prononcées et son ventre blanc ou jaune est parfois strié.

La tête est massive, écrasée vers l’avant comme un « bec de canard (d’où son surnom) et la mâchoire inférieure est proéminente.
Sa gueule est longue, puissante largement fendue et contient environ 700 dents bien acérées, tournées vers l’arrière.
Les pores céphaliques disposés sur sa tête sont des « radars » qui lui permettent de se repérer dans le milieu mais aussi de détecter ses proies.
Sa caudale lui permet des démarrages fulgurants.

Adaptation
Ce sprinter se confond dans les milieux par mimétisme, ce qui lui permet de passer inaperçu.
Il se complaît dans les eaux lentes ou dormantes envahies de végétation.
Il est aussi présent dans les rivières et les fleuves quand ceux-ci communiquent avec des bras morts lui permettant de trouver des supports pour se reproduire.
Dès le printemps et à la fin de l’automne, il devient actif et chasse en permanence.
Par contre l’été, il recherche les eaux plus oxygénées et vous le trouverez près des chutes et des cascades. L’hiver, à l’affût près des blocs, des piles de pont et des bois morts, il se complaît dans les profondeurs, à l’abri.

En toutes saisons, le brochet s’alimente surtout de poissons mais ne dédaigne pas les rongeurs, les grenouilles et les écrevisses.

Le brochet Muskellunge (Esox masquinong qui vit aux Etats-Unis pourrait atteindre 2,50m pour 50 kilos.

En Europe, un brochet de 10 kilos pour un mètre est déjà une taille respectable.

Il fait environ 150 gr pour 25 cm la première année de sa vie, 3,800 kg pour 85 cm au bout de cinq ans et près de 10 kilos et plus d’un mètre après 8 ans.
Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles

Le brochet est un poisson fusiforme aux flancs de couleur verdâtre, pour devenir blancs sous le ventre. Ses nageoires sont rouge-orangé avec des rayures noires. Il faut noter que les couleurs sur les flancs sont différentes d'un brochet à un autre.
voir

Le brochet serait le roi des carnassiers des eaux de l’hexagone.
Il est vrai qu’avec son corps élancé comme une torpille et sa large gueule armée de plusieurs centaines de dents, ce poisson se donne l’air d’un super prédateur !
LIRE

La pêche du brochet au lancer, à poste fixe ou itinérante, permet d'envoyer, de poser ou de ramener, un lest, un leurre ou un appât. Lorsque l'on s'intéresse aux carnassiers la pêche aux leurres est certainement la technique la plus polyvalente.
VOIR

Suivant ses humeurs, le brochet cherche sa nourriture dans divers périmètres de son territoire. Il peut patiemment rester dans les herbiers, dans peu d’eau ou au contraire marauder dans les profondeurs au milieu des embâcles et des troncs submergés.
voir
Les cuillers ondulantes et les cuillers tournantes sont utilisées depuis longtemps par les traqueurs de brochets.
Le spinnerbait, plus récent, s’impose comme un des meilleur leurre à brochet.
voir

La pêche du brochet au vif. Comme beaucoup de poissons, le brochet préfère des eaux fraîches en été et des eaux chaudes en hiver. C’est pourquoi dans les grandes retenues, les pêcheurs en barque ont plus de chances de prendre du poisson.
voir

Toutes les techniques de pêche pour prendre tous les poissons
COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp

la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale