Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
b expert TIRETTE DES PLOMBS POUR TOUS LES USAGES
L'utilisation des plombs est inévitable pour traquer les carnassiers. Ils vieillissent mal... Les plastifiants vous permettent de les garder plus longtemps. Grand choix de plombs sabots ou balles pour la tirette
bait casting
LES TECHNIQUES DE PECHE
LA TIRETTE
accueil> les techniques de pêche> tirette>
lA TIRETTE - PERCHE ET BLACK-BASS...

La tirette, est aussi appelée sonde, sondée ou pêche à ramener. Cette pêche se pratique depuis fort longtemps et se révèle redoutable pour le sandre, la perche et le black-bass. Pêche simple pour les carnassiers avec un appât naturel (vif, vers de terre) ou un leurre souple (virgule, twist), elle ne nécessite pas un gros investissement dans du matériel trop coûteux voilà notre bonne vieille « Tirette » au nom bien français !
D’une efficacité rare, d’une simplicité déconcertante, elle reste l’arme des pêcheurs malins. La perche (comme le black-bass) est sans aucun doute l’un de nos carnassiers d’eau douce le plus opportuniste. Elle chasse en surface et aussi sous l’eau, lorsque les poissons fourrages descendent plus profondément. Une technique est alors appliquée pour la tromper : la tirette.

Procédé, pourquoi, comment !
La perche est un des carnassiers les plus malins des eaux douces. L’été elle n’hésite pas à monter dans les eaux de surface pour chasser les jeunes alevins de l’année. A l’arrivée de l’hiver, elle s’adapte rapidement dès qu’il s’agit de s’alimenter. L’une des techniques reines pour tromper les belles zébrées dans les profondeurs est la « tirette ».

Tirette, mode d’emploi
La tirette est une technique toute simple qui consiste à propulser votre montage sur un secteur précis, de le laisser descendre sur le fond, puis de l’animer par une succession de tirées entrecoupées de pauses plus ou moins longues. C’est par définition une pêche active qui permet d’explorer un terrain de chasse beaucoup plus étendu qu’un pêcheur statique. Sur un plan pratique, la principale
différence entre tirette et pêche au vif ordinaire réside dans l’animation. Il faut, en effet, déplacer le vif sur le fond, par petits bonds interrompus de pauses plus ou moins longues (vous êtes seul juge). Inutile de finasser : coups de scion et tremblements sont ici sans intérêt, dans la mesure où c’est le vif qui travaille. Simplement, en le déplaçant, vous multipliez ses chances d’être attaqué.

  benine
blageon  

L’appât et l’action de pêche.
Vous avez le choix d’escher votre montage à l’aide d’un vif, d’un poisson mort, d’un leurre souple ou d’un ver de terre afin de modifier le menu en cours de pêche. Malgré tout c’est un petit vif déposé sur le fond qui reste le « must » de cette technique. Comme vous utiliserez ici un petit poisson (vivant de préférence) en guise d’appât, l’intérêt du carnassier ne fait pas de doute. Il faut, en revanche, que le montage soit suffisamment discret pour ne pas éveiller sa méfiance : évitez donc de trop forts diamètres de fil et limitez le lest au strict nécessaire. L’action de pêche débute dès que votre montage est stabilisé sur le fond. Pick-up ouvert, fil tenu dans la main secondaire et bannière légèrement en tension. Restez ainsi quelques instants pour déceler toute action anodine sur votre ligne.
Puis vous reprenez le contact avec votre montage en récupérant du fil avec le moulinet, puis faites sursauter de quelques dizaines de centimètre votre leurre pour le déplacer. Reprenez votre fil en main et répétez plusieurs fois l’opération. Dès que vous sentez une résistance ou une tape bien franche sur la ligne, libérez le fil et laissez partir le carnassier sur quelques mètres.
Puis d’un ferrage ample ferrez !
Il s’agit d’une technique tactile, toute en subtilité et en finesse.

Le matériel s’adapte aux fonds.
Votre ensemble de pêche se compose d’une canne (2m70 à 3m30) très souple de pointe et le scion est de couleur orangé pour visualiser la moindre prise en bouche du carnassier.
Des cannes tactiles ont été développées pour les spécialistes aux appâts en mode « tirette ».
Leur pointe en fibre pleine colorée, d’une sensibilité extrême, retransmet la moindre information. Grâce à un blank de qualité, construit à partir de nappe de carbone MI, et à son action de pointe douce et progressive, vous pourrez lancer à bonne distance des appâts et absorber un ferrage appuyé sans craindre la casse Des cannes parfaitement conçues pour pratiquer dans la plus pure tradition de cette technique si efficace!
Un moulinet classique contenant 100 mètres de nylon de 20 à 25/100 Ø fera parfaitement l’affaire.
Pour les secteurs dégagés, comme les plages, les hauts fonds, les gravières, installez sur votre corps de ligne un plomb type sabot ou une simple olive de 5 a 20 grs selon la profondeur d’eau et le courant présent. Puis placez un bas de ligne d’une longueur d’environ 80 cm à l’aide d’un émerillon baril au bout duquel vous positionnerez votre appât.
Pour les endroits beaucoup plus encombrés, utilisez un brin cassant en dérivation qui recevra la plombée. Vous perdrez certainement plusieurs plombées dans votre journée de pêche, mais vous ramènerez à coup sûr votre montage et votre belle zébrée !

  tirette
tirette ryder
La pêche à la tirette s’accommode très bien du montage prévu pour la plombée.
Pour l’améliorer sur les fonds encombrés, placez le lest en dérivation sur un brin de nylon formant une boucle dans l’anneau de tête de l’émerillon et pincez-y autant de chevrotines qu’il faut pour amener le montage au fond.
Avec une pince multifonctions, vous pourrez ensuite facilement ôter ou poser de nouvelles chevrotines, afin de vous adapter aux différents endroits pêchés.

rubriques   BROCHET
lire Les techniques de pêche lire La pêche des carnassiers

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK pub 1MAX tp
Le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales