Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
b expert pecheur

La pêche du brochet, du sandre et des autres carnassiers en plan d’eau comme en rivière offre des possibilités infinies et demande un matériel de pêche technique approprié. La pêche aux leurres nécessite une parfaite connaissance des actions de nage de chaque modèle. Description et utilisation sont dans cette boutique
voir

LES TECHNIQUES DE PECHE
LES LEURRES
accueil> les techniques de pêche> leurres>
LA PêCHE AUX LEURRES

LES LEURRES
Les leurres sont destinés à la pêche des carnassiers. Le leurre dur (poisson nageur, cuiller, spinnerbait…) et le leurre souple (shad, virgule, créature…) sont équipés d’hameçons simples ou triples. La nage et l’animation du leurre sont primordiaux dans son efficacité pour capturer le poisson.
Les leurres modernes ont réellement modifiés l’approche et les mentalités de la pêche des carnassiers.
Parmi ces révolutions, c’est certainement la pêche du black-bass et ses curieux leurres artificiels qui ont généré des nouvelles tactiques ainsi que le renouvellement de la génération vieillissante de pêcheurs au vif
La pêche au leurre, c’est une technique qui au fil du temps c'est largement modernisée année après année pour en arriver à leurrrer les carnassirs avec efficacité.
Cette pêche utilisant un appât artificiel est l'une des plus ancestrale (elle aurait entre 350 et 400 ans).
Il existe aujourd'hui un nombre impressionnant de leurres de pêche tous types: poissons nageurs, leurres souples, cuillers ondulantes, streamers...

  guide

leurre
leurres
  TECHNIQUE JERKBAIT
La canne.
Elle est courte, 1.80 à 2 m, avec une action peu réactive pour éviter les ferrages dans le vide. Le nylon, du 22 au 26 centièmes, de couleur discrète est parfait.
Les «jerkbaits » sont des poissons nageurs équipés de système bruiteur et de transfert de masse permettant d’atteindre de grandes distances. Ils possèdent des bavettes courtes et leur silhouette ressemble aux proies ciblées par le black-bass.
Ces poissons nageurs ont la faculté de virevolter dans tous les sens ou au contraire de danser sur place, imitant à la perfection un poisson affolé ou blessé. Les plus utilisés aujourd’hui sont le MW 90 de Storm, ou le fameux Husky jerk en 10 cm de Rapala, ainsi que les Xrap 10 et les Flash-minov de Luky-craft.Les couleurs :
Par eau très claire, les teintes naturelles et translucides; des teintes agressives par temps couvert ou si l’eau est légèrement teintée.
L’animation.
L’animation se fait avec la canne et le rôle du moulinet est de récupérer l’excédent de bannière entre deux saccades.
En donnant des coups de scion pour désaxer le leurre, il fera miroiter ses flancs.
Puis faites une pause… le leurre reste immobile (suspending) et recommencez encore.
jig

lire
 

TECHNIQUE JIG
Comme beaucoup de technique de pêche, la pêche au jigging nous vient du Japon ou elle est pratiquée déjà depuis de nombreuses années. Chez nous en France, les pêcheurs ont longtemps boudé la technique du jigging mais, forcé de constater l’efficacité de cette technique, quelques pêcheurs se sont renseignés et lancer !
Les modèles.
Un Jig est sensé imiter une écrevisse.
Il est composé d’une tête plombée avec un hameçon simple entouré d’une jupe en silicone ou de fibres de couleurs réalistes ou fantaisistes. Ils sont disponibles dans de nombreux grammages.
La canne.
Elle doit être puissante pour obtenir un ferrage appuyé à la moindre touche.
Une longueur comprise entre1.80 et 2.10 convient parfaitement (spinning ou casting).
Le nylon de 6 à 7 kg de résistance où une tresse en 14 centièmes garnit le moulinet. Le jig est utilisé au cœur des obstacles, dans les trouées d’herbier.
La règle est simple, plus on pêche profond ou dans des conditions difficiles (vent, courant puissant) , plus on met des jigs lourds.

L’animation.
Faites rebondir votre jig sur le fond en imprimant des petites tirées sèches.
Sur les bordures, laissez descendre votre jig en plein milieu des embâcles puis faites trembloter la pointe de votre canne pour faire vivre la jupe du jig.
La règle des couleurs pour les jigs : des couleurs claires pour les eaux peu profondes, des couleurs vives pour les eaux chargées et des couleurs sombres pour les eaux profondes.


rubriques   BROCHET
lire Les techniques de pêche lire La pêche des carnassiers

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK pub 1MAX tp
Le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales