site officiel de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant
LOGO
b expert PUB EPUISETTE A TRUITE
Qu'il s'agisse d'une raquette en bois ou en matière synthétique la raquette est l'outil indispensables pour épuisetter la truite rapidement.
En boutique plusieurs modèles et filets de rechange

boutique

LES TECHNIQUES DE PECHE
LA TRUITE ARC-EN-CIEL

accueil> les techniques de pêche> truite-fario> toc>
    LA PECHE DE LA TRUITE FARIO AU TOC
    La truite se nourrit d’appâts vivants et différents en fonction des saisons et des conditions météorologiques.
    Cette observation a créée la pêche au toc qui consiste à présenter un appât naturel sur des postes susceptibles d'abriter des truites, avec une ligne très sobre: du fil, des plombs et un hameçon.
    La main gauche maintient la canne à 45° tandis que l'autre tient le fil tendu, pour bien ressentir le toc qui signale la touche du poisson.
    Texte de Ludovic BRIET

v
  • LE TOC...
    LA PÊCHE DES GENS DE LA TERRE

    Technique traditionnelle du Sud Ouest, la pêche au toc se pratique un peu partout désormais.
    Voici la reine des torrents : la truite.
    De nombreuses techniques sont efficaces pour la piéger, mais une grande pratique est issue d’une longue tradition basée essentiellement sur l’efficacité : la pêche aux appâts naturels.
    Pour piéger la truite, deux grandes méthodes permettent de la capturer de multiples manières. La première est de miser sur son agressivité territoriale avec des leurres qui émettent des vibrations, comme la cuiller ou les leurres;
    La seconde est d’utiliser son comportement alimentaire en lui proposant un appât, naturel ou artificiel, auquel elle ne pourra résister.
    La pêche au toc est donc née de ce constat : la truite se nourrit d’appâts vivants mais différents en fonction des saisons et des conditions météorologiques.

    La pêche au toc est initialement la pêche des « gens de la terre ». Elle est avant tout nourricière et se doit donc d’être efficace et productive…
  • Qui d’autre peut prétendre mieux connaître l’apparition des insectes si ce n’est ce paysan de plaine ou de montagne qui pêchait autrefois pour améliorer le repas traditionnel du potager et du poulailler ?
    Qui peut affirmer aujourd’hui qu’il doit pêcher pour se nourrir ?
    La pêche au toc est une pêche itinérante et sportive.
    Cette technique particulière est fondamentalement basée sur une prospection minutieuse des bordures de la rivière et de ses obstacles
    Le principe consiste à présenter un appât habituellement commun et nourricier à la truite avec une canne équipée d’une ligne constituée que de quelques plombs, d’un témoin de profondeur et d’un hameçon.
    Le pêcheur utilise des appâts de saisons qui diffèrent suivant les saisons et la situation du parcours: le ver de terre en eau teintée, le trichoptère (porte-bois) ou le plécoptère (la patache) en en eau claire, la sauterelle ou la mouche en été.
    L’appât doit impérativement suivre les veines du courant et évoluer à la bonne profondeur ce qui implique que le pêcheur doit faire dériver son appât le plus naturellement possible dans le champ de vision de la truite, comme s’il était poussé par le courant

RETOUR ACCUEIL TABLES SOLUNAIRES POISSONS D'EAU DOUCE POISSONS DE L'OCEAN POISSONS DE GUYANE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
ACTUALITES CALENDRIERS AMORCE ESCHE APPAT MONTAGE DE LIGNES TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS RECETTES CULINAIRES
FACE BOOK
voir
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale
s