Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
daniel EXPERT

LA PÊCHE DE LA CARPE

DICTIONNAIRE DES FARINES POUR LA PECHE A LA LIGNE
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches pratiques qui vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions et suivant les saisons.
voir
accueil> techniques> technique carpe > carpe feeder>>
la pêche de la carpe au feeder
quiver   Les pêches de la carpe au moulinet
Pour résister aux tractions de ces fusées qui démarrent en trombe avant de rendre les armes après un courageux combat, les pêches au moulinet sont très efficaces.
Il est certain que ce matériel est tout à fait approprié et laisse peu de chances au poisson une fois piqué.
L’amorçage est comme toujours omniprésent, bien que la pêche au feeder permette d’amorcer plus précisément à chaque lancer alors que la fronde à tendance à augmenter la surface amorcée.


A la plombée
Technique de moins en moins pratiquée, la « pêche à la plombée est une arme absolue, même si elle est considérée comme « rustique ». Le moulinet possède un frein de réglage précis et il est garni d’un nylon de 20 à 25/°°.
Les nouvelles tresses rondes du commerce en 15/°° sont parfois utilisées pour ramener le poison d’autorité à condition que le fond ne soit pas trop encombré, sous risque de piéger le poisson définitivement dans l’embâcle où il s’est réfugié…
Concernant les pellets une petite quantité sera humidifiée 20 à 30 minutes avant leur utilisation. Ces «granulus» sont solubles, aussi dès qu’ils sont en contact avec l’eau, ils se ramollissent et il devient facile de réaliser des boulettes de la taille d’un œuf en les compressant dans la paume de la main.
Combien de temps faut-il avant de les utiliser ?
Une formule mnémotechnique est parfaite pour résoudre ce dilemme : la grosseur du pellet se traduit en minute :
- 3 minutes pour des pellets de 3mm
- 6 minutes pour des pellets de 6 mm etc…
Les pellets possèdent une forte teneur en huile et la diffusion de leurs arômes est très lente. Ceci est intéressant car cette lente diffusion des parfums attire les carpes lentement mais surement.A noter que les boosters « poisson marin » sont plus performants dans les eaux froides et les arômes sucrés dans les eaux chaudes.


Au feeder
Le choix du feeder se fait en fonction de la distance.
Pour exemple, le cage-feeder de 30 g est parfait pour une distance variant entre 30 et 50 mères.
Il est rempli de la manière suivante :
1) une couche d’amorce bien tassée de façon à résister à l’impact sur l’eau.
2) une pincée d’asticots ou de quelques pellets.
3) une dernière couche d’amorce moins comprimée que la première pour fermer l’ensemble.

Une des clés du succès consiste à ce que le feeder se vide dans la minute qui suit lorsqu’il arrive sur le fond.
L'amorce se disperse lentement sur le fond, plus rapidement s’il y a un contre-courant et dans ce dernier cas un apport soutenu de nourriture permet d'entretenir une forte compétition alimentaire entre les poissons.
Afin de s’immobiliser toujours à la bonne distance, le fil est coincé dans le line-clip, avec le danger de casser sur un gros poisson, c’est pourquoi l’astuce de la petite « ligature repère » est tout aussi efficace.
  feeder

Les premières minutes de pêche sont souvent improductives et ce laps de temps est consacré à construire le coup. Au début, le feeder est relancé régulièrement toutes les 5 à 7 minutes, jusqu’à ce que les touches indiquent que les carpes sont entrées sur le coup.

Le montage potence
Il s’agit d’un montage particulièrement efficace en lac ou étang et qui a l'avantage d’éviter les emmêlements intempestifs. Avec ce montage très sensible, il est possible de changer de feeder ou de bas de ligne rapidement

  1. la première étape consiste à former une boucle d'environ 40 cm, puis de la couper de façon à avoir un brin trois fois plus long que le second
  2. nouer un émerillon à agrafe sur le brin le plus court et un micro émerillon sur le brin plus long (voir schéma)
  3. relier le bas de ligne au micro émerillon en passant le BDL dans la boucle du micro émerillon, puis dans la boucle du bas de ligne elle-même
  4. raccorder le feeder dont le poids est calculé par rapport au parcours.
  potence

A noter
Dans les appâts utilisés, peu de pêcheurs aujourd’hui utilisent des carrés de pommes de terre cuites à la vapeur, ou un gros lombric, ou encore mieux un ver canadien. Ces deux appâts vivants déjouent bien souvent les craintes de la carpe déjà piquée plusieurs fois par des montages à la bouillette ou aux pellets.


voir

carpe techniques de pêche pour la carpe lire pêche pratique de la carpe

carpe   carpe   carpe
LES ORIGINES DE LA CARPE
Originaire d’Asie, l'aire de répartition initiale de la Carpe commune en Europe est réputée s'interrompre à l'ouest, au niveau du Danube, dans la zone du Piémont. Mais elle...
LIRE
DESCRIPTION DE LA CARPE COMMUNE
La carpe fréquente les eaux tranquilles, chaudes à végétation abondante de la partie aval des rivières. Sa nourriture est constituée de larves, vers, insectes de...
LIRE
LA PÊCHE AU COUP DE LA CARPE
Il existe diverses manières de « toucher » les carpes, à la grande canne, à l’anglaise et au feeder. La technique de la grande canne, avec élastique intérieur est la grande mode...
LIRE

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK
truite
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale