site officiel de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant
LOGO
portrait expert

L'UNIVERS DU GARDON

pave Ensembles prêts à pêcher
Dans cet univers particuliers, la boutique propose des ensembles prêts à pêcher à la grande canne, au feeder ou à l'anglaise. Des ensembles bien pensés à tous les prix...
VOIR
accueil> techniques de pêche> gardon>
  • IDENTIFICATION - LA PRATIQUE ET LES SAVOIRS

GARDON

  L'univers du gardon
Voici le poisson blanc par excellence, le gardon, poisson roi des pêcheurs à la ligne.
Il est vrai que sa présence dans les eaux françaises est la plus subtile, aussi voici comment faire et tout savoir sur les mœurs ou les goûts de ce « rutilant poisson » toujours très populaire, quel que soit l’âge du poisson !

Poisson-roi de la pêche au coup de loisirs ou de compétition, le gardon est un partenaire subtil et complexe.
La pêche de « pères gardons » gros comme la main avec un superbe grain de maïs, sur une finesse d’action est tentante, même si les spécialistes préfèrent le taquiner au blé ou au chènevis.


Le gardon a des goûts très changeants et suivant son humeur et les conditions climatiques vous devrez utiliser des recettes différentes pour ne pas être pris au dépourvu et faire face aux conditions de pêche.

Présentation
Le gardon est le cyprinidé présent dans pratiquement toutes les eaux de plaines et de moyennes altitudes.
Il recherche les fonds sableux ou le limon.
Il aime les endroits riches en végétation où il peut musarder à l’abri des carnassiers.
Son corps est allongé, fuselé et ses écailles argentées lui donnent des teintes d’acier blanc.Son dos est vert foncé, presque noir bleuté, surmonté d’un belle nageoire dorsale brun gris.Une bande foncée sur les flancs devient or et rouge à l’âge adulte.
Ses nageoires pectorales et sa nageoire anale sont rouges.
Sa bouche est petite et horizontale. Le gardon d’Europe méridionale est un poisson qui, adulte, mesure environ 10 à 18 cm mais certains spécimens de fond, appelé « père gardon » atteignent 40cm à 50 cm pour 1kg et parfois 2kg.
  Régime alimentaire.
Le gardon est un poisson grégaire. Omnivore, il s’adapte au milieu et consomme des mousses, des herbes, des petits invertébrés aquatiques et beaucoup de crustacés d’eau douce qu’il trouve sur le fond. Ce lèche-à-tout aime aussi les insectes aquatiques et par conséquent leurs larves, en particulier le ver de vase dont il est très friand. Ceci n’empêche nullement les pêcheurs de lui proposer d’autres appâts comme le blé, le maïs sucré et le chènevis dont il raffole ! Malgré tout, instinctivement, il préférera les esches animales mouvantes aux esches végétales immobiles. Par contre, ce poisson adore le sucré comme la vanille et peut répondre favorablement à des goûts étranges… comme la fiente de pigeon.  En hiver, il sera réactif au sel car il est originaire des bords de mer (Pas de Calais, Belgique et Hollande).
  Biologie et reproduction.
Le gardon se déplace en banc de plusieurs dizaines d’individus, près du fond. Une fois adulte, il préfère la solitude. Durant la période du frai, vers mai et juin, dans une eau qui peut varier de 12 à 14°C, les mâles portent sur le dessus de la tête « des boutons de noces » et ses flancs sont rugueux. Il s’hybride avec la brème et ceci donne des poissons défiants, chipoteurs et… bagarreurs.
Tout pour satisfaire le pêcheur au coup !

Appellations :
Famille des cyprinidés.
Nom scientifique : Leuciscus rutilus ou Gardonus Rutilus Linné.
Noms vernaculaires courants : Pigeat, pigo, gardon des pauvres, gardon blanc, gardoune, rubilio, roussette, roche, vengeron, blanc, blanchet et léchatout.


voir

gardon   gardon   pla   anglaise
le gardon des débutants   le gardon à la grande canne   le gardon au flotteur plat   le gardon en étang à l'anglaise en fixe
Qui n’a jamais succombé à une « bonne friture de gardons » ?
Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde se plaît à être d’accord autour de la table et d’une boisson bien fraîche...
lire
 

Lorsque des bancs entiers de gardons arrivent sur le coup la pêche semble bien facile…
Mais lorsque les gardons chipotent, même le pêcheur de concours doute et se pose
lire

 

On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique
lire

  Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront à la lire
             
gardon   bolognaise   stick   feeder
le gardon en étang à l'anglaise et au coulissant   le gardon à la bolognaise   le gardon au stick   le gardon au feeder
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront à la

lire
  La pêche à la bolognaise se pratique avec une canne télescopique de 5 à 8 mètres munie d’un moulinet du type « pêche à l’anglaise ». La pêche du gardon étant en général lire   En France, nombreux sont ces biefs au courant vif et peu profonds, ressemblant à s’y méprendre à des rivières à truites. Leurs eaux claires et bien oxygénées sont des lieuxs lire   Notre beau pays possède de nombreux petits canaux dont l'intérêt halieutique est indéniable et pourtant ceux-ci ne sont que peu fréquentés par les pêcheurs au feeder. Ceci peut lire
             
albert bouvier   benjamin pages   david   épuisette
le gardon en étang   le gardon en canal   le gardon en rivière   le gardon suivant les saisons
Le gardon est le poisson préféré des pêcheurs au coup en étang.
Les moyens techniques sont nombreux, mais la grande canne reste la pratique la plus précise pour une pêche subtile au large canne ou en bordure... lire
  Canal du Midi, de Bourgogne, d’Orléans, du Blavet ou encore de la Deule, autant de canaux navigables ou non, qui constituent aujourd’hui en France un réseau fluvial aussi dense que diversifié et donc...
lire
  On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique permet d’explorer le coup et... lire   Recherchez  les zones peu profondes... L’appel irrésistible des asticots frondés est plus rentable que des boules de farines, trop sonores, qui les feront fuir vers d’autres lieux plus sécurisants
lire
             
gardon   GARDON    
le gardon en hiver   Identification du gardon  
La pêche au coup ne s’improvise pas et si l’amorçage permet de faire venir les poissons blancs sur le coup, c’est toujours le montage de ligne qui sera l’élément déterminant pour prendre les poissons...
voir
  Son corps est allongé, fuselé et ses écailles proches de l’acier blanc lui donnent des teintes plus ou moins argentées selon les lieux qu’il fréquente.
Sa bouche est petite, s’allonge pour s’alimenter...
voir
 

voir

RETOUR ACCUEIL TABLES SOLUNAIRES POISSONS D'EAU DOUCE POISSONS DE L'OCEAN POISSONS DE GUYANE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
ACTUALITES CALENDRIERS AMORCE ESCHE APPAT MONTAGE DE LIGNES TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS RECETTES CULINAIRES
FACE BOOK
boutique
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales