Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
portrait expert

la peche du GARDON

c DES IDEES CADEAUX
Vous trouverez certainement dans ces pages des idées cadeaux qui feront plaisir aussi bien aux grands qu'aux petits pêcheurs.
VOIR
accueil> techniques de pêche> gardon> quiver>
LA PêCHE DU GARDON AU QUIVER

pêche au quiver   FEEDER ET QUIVER TIP
Vous avez certainement déjà entendu, ou lu, les termes quiver, feeder, méthod… mais vous n’avez pas encore tenté l’aventure et vous vous interrogez sur l’intérêt de cette variante de la pêche au coup.
Nous vous proposons de découvrir les attraits de cette technique dans cette nouvelle rubrique.

La pêche au quiver est de plus en plus pratiquée en France car elle permet de prendre de beaux poissons, même dans les rivières à fort courant.
Son efficacité est désormais reconnue et ses avantages sont multiples : pêche de précision, peu de matériel et ne demandant pas beaucoup d’amorces comme cela est cas dans la pêche au coup traditionnelle.

L’intérêt de cette technique est aussi sa polyvalence qu’il s’agisse de carpodromes, lacs, étangs, rivières et même canaux.

pêche au quiver  
  1. LE MATERIEL
    L’un des avantages du « feeder » est qu’il réclame peu de matériel, même si celui-ci est très spécifique et parfaitement adapté à cette technique.La canne spéciale feeder
    La longueur de la canne dépend des endroits où vous pécherez et sa puissance est indirectement liée à cette longueur. Ainsi si vous péchez les canaux et les étangs une canne courte de 3 m à 3,30 m est suffisante pour la plupart des situations. Une canne de 3,60 m (et plus) peut s'avérer utile pour les pêches de gros poissons en plan d'eau ou pour les pêches en rivière et en fleuve.Les scions
    Lorsque vous ferez l’acquisition de votre première canne, vous ferez aussi l’achat de plusieurs scions de puissances différentes.
    En effet, la pêche au quiver est une pratique de la pêche dite à la « plombée », donc une pêche sans bouchon et ce sont les scions qui vous indiqueront les touches.
    Renseignez-vous auprès de votre détaillant sur la possibilité d’acheter en complément d’autres scions compatibles avec votre canne et dans des matériaux différents comme le carbone ou la fibre de verre.
  1. Un scion souple en carbone par exemple sera plus adapté aux pêches fines en étang où les touches sont plus discrètes notamment lorsque l’on veut s’attaquer aux gardons et aux brémettes.
  2. Un second scion, plus rigide en fibre de verre, sera plus adapté pour la pêche de beaux poissons (brèmes, carpes) ou pour pêcher dans le courant.
En fait, le scion au quiver, c’est comme le bouchon pour la pêche au coup… il faut l’adapter à l’endroit ou l’on pêche. Si l’on pousse cette comparaison avec la pêche au coup classique (qui nécessite plusieurs kits pour s'adapter aux circonstances de la pêche) il suffit de monter plusieurs cannes au feeder pour faire face aux différents parcours.
Dans les faits je préfère utiliser au maximum deux cannes car le temps nécessaire pour réaliser un nouveau montage n'est pas très long et cela permet de se concentrer sur l'action de pêche proprement dite.

moulinet shimano quiver   Le moulinet
Pour cette nouvelle canne il vous faudra un moulinet robuste et au frein fiable. Optez pour une taille  « 4OOO » qui selon les marques, pourra contenir au minimum 150 m de nylon de 24/°°. Ce diamètre est une moyenne utilisée et il est parfaitement inutile de descendre en dessous du 18/°°. Ce diamètre peut paraître fort pour une pêche au coup, mais ceci est nécessaire pour aller chercher les poissons dans leur zone de confiance, où ils sont naturellement moins méfiants.

Les feeders
Les derniers accessoires nécessaires pour pratiquer cette pêche sont bien évidemment les « feeders ». Un large éventail de poids et formes est indispensable pour vous permettre de véhiculer votre amorce. Ils seront de forme ronde en plan d'eau et rectangulaire en eau courante pour tenir sur le fond.
Des feeders à esches, généralement en plastique, seront remplis d'asticots (par exemple) d’où ils s'échapperont par les trous réservés à cet effet. Là aussi il existe diverses formes et des contenances différentes afin de s'adapter au poste de pêche.
Le « méthod feeder » est composé d’un moule qui permet de coller les amorces et des appâts durs (maïs, pellets etc…) sur une face, la seconde étant plombée.


panoplie de feeders  
  1. L’ACTION DE PECHE

Une fois arrivé sur votre poste de pêche, il vous faudra déterminer l’endroit où vous allez pêcher. Cela peut être à proximité d’une île, d’un obstacle ou d’une berge…

La distance de pêche
Pour régler votre distance de pêche, remplacez votre feeder par un plomb d’Arlesey.
Effectuez plusieurs lancers à vide afin de trouver la bonne distance et bloquez votre fil dans le Line Clip du moulinet pour conserver la bonne distance et obtenir ainsi un maximum de précision.

L’amorçage initial
Remplacez le plomb d’Arlesey par un « cage feeder » et lancez-le une dizaine de fois, rempli d’amorce.
Connectez ensuite votre bas de ligne, la pêche peut commencer.


La position de la canne
Chargez votre feeder d’amorces et d’esches, lancez, posez la canne sur son support et tendez le fil.
Si vous pêchez en étang ou en eaux closes, la canne sera placée parallèlement à la berge, le scion formant presque un angle droit avec le fil. Au contraire, si vous pêchez en rivière, la canne sera placée face à vous, le scion en hauteur afin de soustraire le fil au courant. Plus le courant est fort, plus le scion sera haut.
Lorsqu’après deux à trois minutes vous n’enregistrez aucune touche, recommencez en chargeant une nouvelle fois votre feeder.
Eschez, lancez, tendez etc…

Cela tape, cela tremble

Même s’il s’agit d’une pêche au posé, la technique du feeder n’est pas une pêche passive et d’attente. En fait, il s’agit d’une pêche au rappel qui nécessite une forte concentration, les yeux rivés sur le scion pour surveiller les moindres mouvements de celui-ci.
Si celui-ci tremble, c’est que des poissons tapent dans le feeder ou qu’ils chipotent sur l’hameçon.
Attendez une tirée franche pour ferrer. Le geste du ferrage se fait dans le prolongement de la position de la canne. Au contraire, si aucune touche n’intervient, effectuez quelques tirées sur votre ligne comme si vous aguichiez lorsque vous pêchez au flotteur.
  pêche au quiver avec philipe lagain


voir

gardon
  amorces   lire   albert bouvier
Identification du gardon
Le gardon aime les lacs, les cours d'eaux à faible courant et les eaux rapides. Il supporte toutes les températures et les taux d'oxygénation relativement faibles.
lire
  Les amorces pour le gardon
Le gardon est le poisson préféré des pêcheurs au coup pour les rassembler "un coup".
La fabrication d’une amorce n’est pourtant pas si compliquée que cela.

lire
  Amorces pour l'étang
La réussite d’une sortie en étang pour prendre des gardons et faire une belle bourriche, demande une préparation soignée des lignes, mais aussi un choix tactique bien particulier...
lire
  L'univers du gardon
Voici le poisson blanc par excellence, le gardon, poisson roi des pêcheurs à la ligne.
Il est vrai que sa présence dans les eaux françaises est la plus subtile, aussi voici comment ...
lire

lire   gardon   anglaise   bolognaise
Montage pour le gardon
Dans les canaux navigables, de 20 à 30 mètres de large, les poissons se tiennent plutôt au milieu du canal, que naviguent ou pas des péniches.
LE GARDON

  le gardon - l'anglaise au coulissant
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les...
lire
  le gardon - l'anglaise fixe
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront vers la...
lire
  le gardon à la bolognaise
La pêche à la bolognaise se pratique avec une canne télescopique de 5 à 8 mètres munie d’un moulinet du type « pêche à l’anglaise ». La pêche du gardon étant en général
lire

gardon   benjamin pages   peche du gardon   david

le gardon à la grande canne
Lorsque des bancs entiers de gardons arrivent sur le coup la pêche semble bien facile…
Mais lorsque les gardons chipotent, même le pêcheur de concours doute et se pose...
lire

  le gardon en canal
Canal du Midi, de Bourgogne, d’Orléans, du Blavet ou encore de la Deule, autant de canaux navigables ou non, qui constituent aujourd’hui en France un réseau fluvial aussi... lire
  le gardon en hiver
La pêche au coup ne s’improvise pas et si l’amorçage permet de faire venir les poissons blancs sur le coup, c’est toujours le montage de ligne qui sera l’élément déterminant pour...
lire
  le gardon en rivière
On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique...
lire
             
pla   gardon   feeder   épuisette
le gardon au flotteur plat
On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique ...
lire
  le gardon des débutants
Qui n’a jamais succombé à une « bonne friture de gardons » ?
Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde se plaît à être d’accord autour de la table et d’une boisson bien fraîche...

lire
 

le gardon au feeder
Notre beau pays possède de nombreux petits canaux dont l'intérêt halieutique est indéniable et pourtant ceux-ci ne sont que peu fréquentés par les pêcheurs au feeder. Ceci peut
lire

  le gardon suivant les saisons
Recherchez  les zones peu profondes... L’appel irrésistible des asticots frondés est plus rentable que des boules de farines, trop sonores, qui les feront fuir vers d’autres lieux...
lire

stick gardon
le gardon au stick
En France, nombreux sont ces biefs au courant vif et peu profonds, ressemblant à s’y méprendre à des rivières à truites. Leurs eaux claires et bien oxygénées sont des lieuxs lire

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK
boutique
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales