Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
portrait expert

la peche du GARDON

boutic DETECTEURS DE TOUCHES
Détecteur de premier choix pour de nombreux pêcheurs dont la sensibilité, la maîtrise, la polyvalence et la fiabilité sont les principales exigences. Bonne qualité et super prix !
VOIR
accueil> techniques de pêche> gardon débutant >
LA PêCHE PRATIQUE DU GARDON POUR LES DéBUTANTS

gerdonneau  

LA PECHE DU GARDON DES DEBUTANTS
Qui n’a jamais succombé à une « bonne friture de gardons » ?
Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde se plaît à être d’accord autour de la table et d’une boisson bien fraîche.
Le plus compliqué est d’abord de les pêcher avant de les déguster.
Conseils pratiques pour débusquer les gardonneaux avant les froidures de l’hiver.
Plutôt que de courir après les bancs de poissons qui se déplacent pour trouver leur repas, créez un coup pour les inviter à passer à table.


Le matériel de pêche.
Une petite canne télescopique de 4 à 5 m suivant votre âge (4m pour les - de 10 ans) avec une ligne montée très sensible que les plus grands peuvent réaliser eux-mêmes à la maison.
A ce matériel de base, il faut prévoir également un chiffon, un seau, un petit siège, un kilogramme d’amorce sèche pour une heure ou deux heures de pêche et puis bien entendu une casquette, une boisson et « une carte de pêche » si cela est nécessaire.



Où et comment faire votre coup
Les meilleurs postes sont à proximité des herbiers, d’arrivées d’eau ou encore de plages.
Pour des cannes de 4 à 5 m, cherchez un poste où le fond sera entre 1 et 3m.
Commencez par mouiller l’amorce progressivement. Elle sera suffisamment mouillée lorsque vous pourrez réaliser des boules qui ne collent pas dans la main et n’éclatent pas si vous les laissez tomber dans le seau.
Les gardons sont des poissons qui se nourrissent principalement entre deux eaux et à proximité du fond (l’orientation de leur bouche l’indique bien). C’est donc là que vous les pêcherez. Votre amorce gardon va couler jusqu’au fond en travaillant. Accrochez votre sonde à l’hameçon et descendez le montage à l’aplomb du scion de la canne. La sonde doit être posée au fond et le bouchon coulera si vous n’avez pas mis assez de distance avec l’hameçon.
Il sera suspendu en l’air dans le cas contraire.
Il faut que seule l’antenne du flotteur dépasse, puis ensuite redescendez votre bouchon encore un peu de 5 cm à 10 cm, pour que votre appât soit bien visible au-dessus du fond.

Le montage de la ligne
Réalisez une boucle avec le fil et accrochez cette boucle au scion de la canne
Déroulez du fil nylon jusqu’à 50 cm du talon puis coupez avec un ciseau ; glissez votre bouchon sur ce fil (dans le bon sens : antenne colorée vers le scion) sans oublier les petites bagues et faites une petite boucle. Déroulez soigneusement votre bas de ligne déjà monté (attention aux nœuds) puis recoupez ce bas de ligne (ils sont toujours trop longs) pour une vingtaine de centimètres et réalisez de nouveau une petite boucle sur ce bas de ligne. Passez la boucle du bas de ligne dans celle du corps de ligne et passez l’hameçon dans la boucle du bas de ligne
Ajoutez les plombs pour équilibrer votre flotteur au bord de l’eau, en procédant par étape avec mise à l’eau pour vérification. Placez trois plombs n°4 ou 5 à une quarantaine de centimètres de l’hameçon
Ajoutez ensuite des plombs de taille inférieure en laissant un espacement d’une dizaine  de centimètres entre chaque plomb.
Le bouchon sera bien équilibré lorsque seule l’antenne et un petit bout du corps du bouchon dépassera pour qu’un simple posé de libellule le fasse couler.

Stratégies pour la pêche en eaux lentes.

- Le flotteur droit effilé en absence de vent est le meilleur atout grâce à son extrême sensibilité. La ligne proposée ci-contre est valable pour la pêche aux esches vivantes (asticots, vers de vase etc…).
- Pour une pêche difficile, étalez la plombée en remontant les plombs vers le flotteur.
- Pour la pêche à la graine, regroupez les plombs vers le raccord du bas de ligne
- Un hameçon de 16 ou de14 est préférable pour pêcher à la graine.
- L’amorce à base de chènevis moulue est une excellente formule, que vous pêchiez à la graine ou aux appâts vivants.
  pêche petite canne

peche du débutant   L’amorce
Pour faire « un coup », vous allez utiliser de la « potion magique » qui attirera les poissons.
Cette amorce est constituée de farines de pain, biscuits, céréales etc..
Il existe dans le commerce des préparations qui attirent les gardons.
C’est donc là que vous les pêcherez. Votre amorce gardon va couler jusqu’au fond en travaillant.
Accrochez votre sonde à l’hameçon et descendez le montage à l’aplomb du scion de la canne.
La sonde doit être posée au fond et le bouchon coulera si vous n’avez pas mis assez de distance avec l’hameçon.
Il sera suspendu en l’air dans le cas contraire.
Il faut que seule l’antenne du flotteur dépasse, puis ensuite redescendez votre bouchon encore un peu de 5 cm à 10 cm, pour que votre appât soit bien visible au-dessus du fond
- Gardez l’eau de cuisson du chènevis pour mouiller l’eau de vos amorces en hiver (déconseillé en été car cette mixture tourne rapidement).


Que la pêche commence
Vous accrocherez un à deux asticots par le gros bout en les piquant juste sous la peau. Ils devront encore remuer après cette opération.
Par un geste de balancier, posez votre flotteur sur l’amorce et ne quittez plus votre bouchon des yeux.
Replacez aussi souvent que nécessaire votre ligne sur l’endroit exact où vous avez amorcé. Et essayez de ne laisser qu’un petit mètre de fil posé sur l’eau en accompagnant la dérive naturelle de la ligne. Si votre flotteur s’enfonce, relevez la ligne, le gardon « a mordu à l’hameçon ! »
Quand vous aurez beaucoup de touches, rejetez de l’amorce (réamorcez) avec une seule petite boulette à chaque fois et toujours sur votre coup initial.
Et surtout appréciez ces moments de plaisir en observant vos partenaires de pêche, les poissons, tout en les manipulant avec la plus grande attention.
Si au bout d’une heure les touches se raréfient et que de petites bulles apparaissent ici et là, augmentez un peu votre fond en remontant le flotteur sur le nylon et tenez bien votre canne.Vous allez peut-être avoir un contact musclé avec un gros poisson de fond venu semer le trouble.
Mais nous aurons l’occasion d’en parler plus loin.

  asticots

Stratégies pour la pêche en étang.

- Le gardon possède une très forte réceptivité et le montage de ligne doit donc réclamer les plus grands soins. Si l’esche proposée lui semble singulière, il recrachera rapidement le piège tendu.
- Pour piéger le plus célèbre des poissons d’eau douce, les appâts vivants sont très efficaces. Par contre la pêche à la graine (chènevis, de blé, maïs..) doit réunir trois facteurs indispensables :
- a/ Les graines fonctionnent mieux dans des eaux tempérées mais peuvent surprendre parfois en hiver.
- b/ L’accoutumance est obligatoire et nécessite quelques agrainages méthodiques au préalable pendant plusieurs jours.
- c/ Cette technique nécessite des fonds propres, exempts de vase ou d’herbes envahissantes.


  peche du gardon
  • Astuces :
    - Pour que la graine de chènevis soit encore plus prenante, n’ôtez qu’une seule élytre (coque) car l’hameçon passé de ce côté tient mieux et la blancheur de l’autre face, signe de nourriture, excite davantage la vue du poisson.
    - L’agrainage doit être copieux au début puis de plus en parcimonieux pendant la partie de pêche pour créer une compétition alimentaire.

pchette hameçons
Le matériel et la ligne
Une canne télescopique de 4 à 5 mètres suffit.
Cette canne possède des brins qui se déplient du plus fin au plus gros brin, comme une antenne de radio et qui, en s’additionnant, permettent d’obtenir une longueur définie par le nombre d’éléments qui la compose.

Pour la ligne, en absence de courants comme dans un étang ou un canal lent, le flotteur est droit, et supporte une plombée légère (0.30 gr par mètre d’eau).

Si le courant est léger, ou la profondeur supérieure à 3 mètres, optez davantage pour un flotteur un peu plus ovalisé et supportant une plombée groupée plus lourde (0.50gr par mètre d’eau).

Pour des fonds importants (plus de 6 mètres), vous pouvez utiliser la franglaise.

Un flotteur coulissant par un anneau fixé à la base de la quille, butera sur un « stop float » que vous pourrez facilement déplacer suivant l’étage où se trouvent les gardons.

voir

gardon
  amorces   lire   albert bouvier
Identification du gardon
Le gardon aime les lacs, les cours d'eaux à faible courant et les eaux rapides. Il supporte toutes les températures et les taux d'oxygénation relativement faibles.
lire
  Les amorces pour le gardon
Le gardon est le poisson préféré des pêcheurs au coup pour les rassembler "un coup".
La fabrication d’une amorce n’est pourtant pas si compliquée que cela.

lire
  Amorces pour l'étang
La réussite d’une sortie en étang pour prendre des gardons et faire une belle bourriche, demande une préparation soignée des lignes, mais aussi un choix tactique bien particulier...
lire
  L'univers du gardon
Voici le poisson blanc par excellence, le gardon, poisson roi des pêcheurs à la ligne.
Il est vrai que sa présence dans les eaux françaises est la plus subtile, aussi voici comment ...
lire

lire   gardon   anglaise   bolognaise
Montage pour le gardon
Dans les canaux navigables, de 20 à 30 mètres de large, les poissons se tiennent plutôt au milieu du canal, que naviguent ou pas des péniches.
LE GARDON

  le gardon - l'anglaise au coulissant
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les...
lire
  le gardon - l'anglaise fixe
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront vers la...
lire
  le gardon à la bolognaise
La pêche à la bolognaise se pratique avec une canne télescopique de 5 à 8 mètres munie d’un moulinet du type « pêche à l’anglaise ». La pêche du gardon étant en général
lire

gardon   benjamin pages   peche du gardon   david

le gardon à la grande canne
Lorsque des bancs entiers de gardons arrivent sur le coup la pêche semble bien facile…
Mais lorsque les gardons chipotent, même le pêcheur de concours doute et se pose...
lire

  le gardon en canal
Canal du Midi, de Bourgogne, d’Orléans, du Blavet ou encore de la Deule, autant de canaux navigables ou non, qui constituent aujourd’hui en France un réseau fluvial aussi... lire
  le gardon en hiver
La pêche au coup ne s’improvise pas et si l’amorçage permet de faire venir les poissons blancs sur le coup, c’est toujours le montage de ligne qui sera l’élément déterminant pour...
lire
  le gardon en rivière
On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique...
lire
             
pla   gardon   feeder   épuisette
le gardon au flotteur plat
On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique ...
lire
  le gardon des débutants
Qui n’a jamais succombé à une « bonne friture de gardons » ?
Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde se plaît à être d’accord autour de la table et d’une boisson bien fraîche...

lire
 

le gardon au feeder
Notre beau pays possède de nombreux petits canaux dont l'intérêt halieutique est indéniable et pourtant ceux-ci ne sont que peu fréquentés par les pêcheurs au feeder. Ceci peut
lire

  le gardon suivant les saisons
Recherchez  les zones peu profondes... L’appel irrésistible des asticots frondés est plus rentable que des boules de farines, trop sonores, qui les feront fuir vers d’autres lieux...
lire

stick gardon
le gardon au stick
En France, nombreux sont ces biefs au courant vif et peu profonds, ressemblant à s’y méprendre à des rivières à truites. Leurs eaux claires et bien oxygénées sont des lieuxs lire

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK
boutique
1MAX
tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales