Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
LOGO
daniel expert

LA PECHE DE L'ABLETTE

mouche La pêche à la mouche ou « pêche au fouet» implique un matériel de puissance adaptée au milieu que vous souhaitez prospecter : rivière, réservoir, lac ou mer et au poisson que vous traquez. Les mouches sont l'élément déclencheur de l'attaque de la truite.
voir
index > techniques> ablette-hiver>
LES MONTAGES POUR LA PêCHE DE L'ABLETTE
LA PÊCHE EN HIVER
L’hiver est une saison propice pour tester ses propres amorces. L’eau est plus limpide que l’été, même en canal, et cela se prête parfaitement aux amorces dites foncées, parfois même « noires ». Etonnant direz-vous pour pêcher les ablettes… Ne vous fiez pas aux aprioris, une amorce foncée est idéale pour ne pas faire fuir le fretin qui redoute les carnassiers en maraude.

amorce canal  

Vous pourrez utiliser une amorce du commerce, pauvre en matières grasses, ou votre propre mélange. Cette dernière solution offre bien des avantages :

  1. En créant vos propres mélanges vous êtes dans l’obligation de comprendre la mécanique des farines. Ceci est absolument vital pour évoluer dans la pratique et pourquoi vous frottez aux compétiteurs…
  2. En utilisant vos amorces vous connaîtrez sur le bout des doigts la consistance et « la mouille » idéale suivant le parcours (profondeur et débit) et l’effet vertical ou horizontal que vos boules provoquent dans l’eau.
  3. Enfin, et cela n’est pas négligeable, sachant que 30 à 50% des amorces sont réalisés à partir de chapelures (pain dur) vous ferez des économies très importantes.
    En hiver cherchez le soleil. Vous mettrez à profit les premiers rayons pour retrouver vos automatismes, vos habitudes et vos réflexes. Si les poissons sont « frileux » utilisez la coupelle à la grande canne plutôt que de frapper l’eau, ce qui ferait fuir les rares poissons du secteur

Encore plus que l’été, le contrôle de la ligne doit être absolument parfait !
Privilégiez les lignes fines et techniques. Votre attention doit se concentrer sur le comportement du flotteur de manière à réagir immédiatement à la moindre sollicitation du poisson.

  1. Enfoncement
  2. Relevé
  3. Déplacement latéral

L’ablette « boude » et « chipote » parfois mais elle sait aussi provoquer des touches éclairs. Pour améliorer le contrôle de ces touches vous modifierez votre plombée, la hauteur d’eau ou la taille de l’hameçon.
En théorie, et par quelques années de pratiques, je considère qu’une distance de 40 centimètres entre le flotteur et l’appât est la profondeur idéale, mais je n’hésite pas à diminuer ou à augmenter cette profondeur suivant les circonstances (température de l’eau, présence ou absence de courant, taille des poissons etc.…) et à bouger la plombée.
La pêche de l’ablette en canal, vos l’aurez compris, est beaucoup plus technique qu’elle y paraît et les bons pêcheurs « d’alburnus alburnus » sont généralement susceptibles de gagner bien des concours de pêche sur les gardons et autres cyprins si l’occasion se présente car ils ont acquis la science nécessaire pour contrôler l’amorçage, la tenue de l’appât, la vitesse du ferrage et la précision de la tenue de ligne.

 

Astuces

  1. Tous les pêcheurs d’ablettes ont remarqué l’attrait que provoquent les saveurs grillées dans leur amorce. Pour rendre votre amorce encore plus performante, vous ajouterez du chènevis moulu cuit, de la gazelle ou du marc de café !
  2. Pour obtenir une amorce qui se tient bien et qui éclate en surface, plutôt que de mouillez à l’avance votre préparation, utilisez un vaporisateur et humectez de petites quantités. Vous obtiendrez une pâte qui ne se délite pas au contact de l’air ambiant.
  3. Certaines « vieilles mains » utilise une cuillère pour amorcer le coup. C’est une technique qui paraît aujourd’hui désuète mais qui est redoutable pour celui qui sait s’en servir.
  4. Les petites ablettes craignent les prédateurs qui rodent sur le fond, elles préfèrent s’éparpiller en surface. Lorsque ceci se produit sachez différencier qui attaque : toutes dans le même sens, c’est une seule perche, si elles s’éparpillent dans tous les sens en faisant des bonds hors de l’eau c’est certainement un banc de plusieurs perches.
  5. La pêche à la pâte donne d’excellents résultats, mais si sa fabrication ou sa conservation vous semble être un handicap, je vous invite à utiliser les pâtes à truites de Powerbaits. Plusieurs parfums, plusieurs couleurs, avec ou sans paillettes. La mise en place rapide et la tenue à l’hameçon est absolument parfait.

pêche de l'ablette en hiver  

MONTAGE DE LIGNE POUR PECHER L’ABLETTE EN EAUX FROIDES
Dès que les eaux se refroidissent, les ablettes quittent les grands cours d’eau pour se réfugier dans les petits tributaires. La ligne doit être sensible et les meilleurs appâts de saison sont les pinkies rouges et les fises, sans oublier bananes et vers de vases.
Pour créer un nuage blanc très apprécié des ablettes, voici ma recette maison.

Proportions

200 grammes de biscottes pulvérisées ou de pain dur broyé
200 grammes de farine de maïs
200 grammes de chènevis moulu
200 grammes de terre de taupinière tamisée Mode d’emploi

Mélangez soigneusement le tout dans une bassine.
Ajoutez deux  verres de lait en poudre
Ajoutez une petite quantité de pinkies rouges ou de fises

Le montage de la ligne
Petit flotteur fusiforme ou olive allongée
Corps en balsa, antenne et quille métallique
Corps de ligne en nylon 8/°°
Bas de ligne de 12 à 15 cm en 6/°°
Hameçon fin de fer N° 20 à 22


L’équilibrage du flotteur
Le flotteur se couche, ce qui indique que la plombée est trop légère
Le flotteur remonte, ce qui indique que la plombée n’est pas suffisante
Le haut du flotteur dépasse encore,  ce qui indique que la plombée est encore insuffisante
Seule l’antenne dépasse, la plombée est parfaite

AMORCE HIVER
5 parts gazelle grillée
2 parts coprah nature
1 part  biscuit sec
1 part  terre de Somme
1/2 part lait en poudre
1 sachet vanille
 
AMORCE BON MARCHE
3 parts pain dur mixé et grillé
1 part  biscuits secs écrasés
1/2 part lait en poudre ou craie
1/2 part terre de Somme
1 dose pastis


voir

la pêche des poissons blancs   farines   LES MONATGES DE LIGNE ET LES NOEUDS
LES POISSONS DES EAUX DOUCES
Trouvez rapidement dans ce répertoire les principaux poissons d'eau douce, du gardon au brochet, de la carpe à la truite, ils sont tous là ! Un rapide apperçu de leur identité et un lien pour en savoir encore plus...
voir
  LES AMORCES, ESCHES ET APPÄTS
La règle de la pêche à la ligne est simple" le pêcheur doit obligatoire prendre le poisson par la bouche"... Pour se faire, le pêcheur doit tromper le poisson en lui proposant de la "nourriture vraie" (asticots, teignes...
voir
  LES MONTAGES DE LIGNES LES NOEUDS
Quelle que soit la qualité du fil, les nœuds sont toujours des points de faiblesse car ils entrainent un écrasement du nylon. Voici quelques montages de lignes qui vous permettront d'avoir une totale confiance ...
voir

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK truite 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale