Depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique independant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
bandeau
daniel expert

LA PECHE DE L'ABLETTE
pub coup La pêche au coup ou pêche à la ligne flottante est la pêche la plus classique qui soit, mais dans certaines conditions la plus difficile à pratiquer. La canne, avec ou sans moulinet, au bout de laquelle est attachée la ligne, porte le flotteur, appelé familièrement bouchon....
lire
accueil> répertoire> ablette-canal>
LA PêCHE DE L'ABLETTE EN CANAL à LA GRANDE CANNE

LES PECHES DE L’ABLETTE EN CANAL
La pêche des fritures, dont l’ablette, est une technique de base qui permet de devenir un excellent pêcheur au coup. La rapidité de la touche, la précision de la dérive et la bonne gestion de l’amorce sont les facteurs essentiels pour réaliser une bonne pêche. En canal ceci se confirme davantage.

La pêche du débutant
Pour le débutant qui s’initie à la pêche de la friture, les poissons sont nombreux : ablettes, petits gardons, chevesnes, rotengles, vandoises, brèmettes… Il s’agit pour la plupart d’espèces faciles à tromper dans les rivières à petit et moyen courant, mais ceci se complique lorsque la pêche se pratique en canal puisque les eaux sont  très lentes, même parfois immobiles, donc dans un parcours où le poisson a tout le temps de vérifier ce qu’il va engamer, même si la compétitivité alimentaire l’oblige à se saisir de l’appât avant son voisin, où sa voisine… l’ablette !.Il ne faut pas oublier, avant même de parler de « pêche technique au coup », que l’initiation commence généralement par la pêche de la friture avant de s’attaquer aux gros poissons des carpodromes.

ablette
C’est pourquoi la pêche de l’ablette permet d’acquérir les bons gestes, de moduler à bon escient le rythme de l’amorçage et pourquoi pas, d’améliorer votre propre score au fur et à mesure de vos sorties. Voilà une émulation personnelle qui ne manque pas d’intérêt.

Où sont les ablettes ?

La hauteur d’eau est déjà un facteur intéressant puisque lorsque l’on observe l’anatomie d’une ablette on remarque que sa bouche est positionnée en oblique, vers le haut.
(voir l’article sur l’anatomie de l’ablette pages 82 et 83 du numéro 3 de 1max2peche).
Ceci est une excellente indication puisque nous pouvons déjà affirmer qu’elle s’alimente plutôt en surface. Ceci est vrai pour les petits spécimens, mais cela l’est déjà moins pour les gros car il arrive très souvent que les grosses ablettes (appelées sardines) attendent patiemment les reliefs du repas sur le fond avant de s’en emparer, notamment lorsque le rappel est constitué de pinkies (*) frondés sur le coup…

Pêche de base pour bien débuter
Souvent les ablettes sont en bordure, aussi une longue canne est rarement nécessaire. Une canne télescopique de 4 mètres, ou mieux une canne à emmanchement pour plus de précision, suffisent largement. Pour ameuter les ablettes un amorçage précis et régulier devrait suffire à les rapprocher de vous.
Par contre la ligne sera fine et légère.

  1. Corps de ligne en 8 ou 10/100
  2. Bas de ligne en ± 6/100 de 12 à 15 centimètres.
  3. flotteur de forme carotte ou effilé en absence de vent et de courant
  4. flotteur fuseau ou petite olive avec du vent ou un léger courant
  5. Plombée légèrement étalée de plombs Styl
  6. Hameçon fin de fer n° 20 à 22 suivant l’esche

Les flotteurs à longue quille ont une meilleure stabilité, notamment ceux en carbone. Une quille en balsa ou en sarkanda mettra plus temps à se positionner.


L’amorçage
Il conditionne le succès, ou pas, de votre partie de pêche. Ceci est valable aussi bien en été qu’en hiver, peut-être même davantage dans ce dernier cas. A l’exception des eaux froides, vous utiliserez une amorce d’excitation claire de surface qui éclate en touchant l’eau. Il est important que le nuage persiste longtemps, de manière à ce que les ablettes se fondent dans le nuage à la recherche des appâts. Attention trop de farines gavent rapidement la blanchaille, c’est pourquoi une bonne part de son dans l’amorce est conseillée.
Cette pêche « d’excitation » requiert un rappel régulier que le pêcheur réalise par petites pincées « à trois doigts ». Une boulette de la grosseur d’une noix suffit à attirer et maintenir les ablettes sur le coup sans les gaver et leur couper l’appétit.
A/ Votre amorce personnelle sera constituée de chapelure de pain grillée et de biscuits secs non sucrés. Ajoutez un traçant comme du lait en poudre, du talc ou de la poudre de craie ; (clin d’œil à mes amis Normands qui brisent des petites roches tirées des falaises pour créer des amorces fortement traçantes). Une dose d’anis sera un plus aromatique dont les ablettes raffolent !
B/
Pour attirer les ablettes vous pouvez également utiliser les amorces du commerce. Elles sont fiables et parfaitement bien étudiées pour ce mode de pêche. 
  amorce ablette


eschage asticot   eschage mystic   eschage pate

La prise de l’esche est rapide chez l’ablette, l’eschage par la tête n’est pas un inconvénient (appât artificiel)

La couleur rouge rubis du Mystic imite à la perfection un ver de vase

Les pâtes d’eschages de Powerbaits sont faciles à utiliser et la conservation est simplifiée



peche enfants  

Souvent les belles ablettes sont sur le fond. Pour les piéger alourdissez votre amorce avec du liant à allonger ou de la terre de Somme bien délayée. Attention néanmoins à ne pas faire une gadoue inutilisable. La terre «écru» de la carrière d’Availles Limousine est aussi très recherchée. Pour les esches, le ver de vase reste en tête des meilleurs appâts mais le pinky est plus facile à escher ainsi que le fifise, sans oublier la pâte maison ou synthétique comme le célèbre Mystic.

La pêche du pêcheur averti en été

Les fortes chaleurs de l’été bouleversent de manière fondamentale le comportement des poissons et l’ablette ne déroge pas à la règle. Les poissons manquent d’appétit et le pêcheur recherche aussi la fraîcheur. Souvent la pêche est bien meilleure au petit matin et dans les courants provoqués par les déversoirs car les poissons blancs trouvent là une bonne ration d’oxygène. Ces déversoirs, proches des écluses, sont déjà des endroits à privilégier bien entendu.
Si le canal est immobile, la pêche risque d’être un peu plus compliquée, mais il ne faut pas désespérer, bien au contraire, les solutions sont nombreuses, il suffit d ’observer le parcours.

La pêche semble plus intéressante le matin à la fraîche ou le soir à la tombée du jour. Vous devrez déjà privilégier ces moments. D’ailleurs, en examinant bien la surface de l’eau, vous observerez que ce sont surtout à ces amplitudes de la journée que les gobages sont les plus nombreux.
Ne dédaignez pas les rives ombragées lorsque cela est le cas, même si la canne télescopique devient alors un handicap. Dans ce cas la canne à emmanchements s’impose.
Bien entendu la pêche sera plus physique si les ablettes répondent à votre amorçage, mais aujourd’hui vous trouverez des cannes à emmanchement de 6 mètres de moins de 400 grammes et pour moins de 50€uros.
Pour pêcher correctement les ablettes dans les eaux tempérées, le pêcheur doit changer ses habitudes et concevoir une amorce appropriée, tout en restant efficace.
Les poissons n’ayant pas un gros appétit, surtout lorsque l’orage de chaleur menace, vous remplacerez les farines grasses par des ingrédients maigres comme le coprah nature plutôt que le coprah mélassé.
Les eaux chaudes sont favorables aux farines comme le fenouil et aux graines aromatiques moulues comme la coriandre et le chènevis.
Lorsque vous pêchez les ablettes, n’oubliez pas un chiffon et une cuvette d’eau sur votre tablette car l’amorce à tendance à sécher rapidement et à salir la canne et vos mains. Difficile dans ce cas d’accrocher correctement un ver de vase !...

Lorsque les poissons sont en surface, surmouillez votre mélange pour obtenir une préparation liquide qui formera un nuage attractif. Si les belles ablettes sont plutôt sur le fond, alourdissez l’amorce pour que les boulettes n’éclatent pas en surface mais se délitent lentement.
Pour les esches l’incontournable ver de vase, le pinky et l’asticot si les grosses ablettes répondent bien ou un bouquet de fifises. Lorsque la pêche est abondante, vous pouvez aussi tromper les ablettes en utilisant un ver de vase synthétique. Si cela est plus rapide il est nécessaire que les poissons soient nombreux car vous aurez de nombreuses fausses touches.
 A ce petit jeu les experts utilisent des hameçons sans ardillons !

Il est d’ailleurs intéressant à ce stade de conseils de pêche de définir rapidement mais avec exactitude comment choisir un hameçon par rapport aux poissons, et ceci de l’ablette à la brème
  hameçon crystal
boutique hameçon crystal

boutique hameçon droit
hameçon droit
boutiquehameçon pointe renversée

voir

la pêche des poissons blancs   farines   LES MONATGES DE LIGNE ET LES NOEUDS
LES POISSONS DES EAUX DOUCES
Trouvez rapidement dans ce répertoire les principaux poissons d'eau douce, du gardon au brochet, de la carpe à la truite, ils sont tous là ! Un rapide apperçu de leur identité et un lien pour en savoir encore plus...
voir
  LES AMORCES, ESCHES ET APPÄTS
La règle de la pêche à la ligne est simple" le pêcheur doit obligatoire prendre le poisson par la bouche"... Pour se faire, le pêcheur doit tromper le poisson en lui proposant de la "nourriture vraie" (asticots, teignes...
voir
  LES MONTAGES DE LIGNES LES NOEUDS
Quelle que soit la qualité du fil, les nœuds sont toujours des points de faiblesse car ils entrainent un écrasement du nylon. Voici quelques montages de lignes qui vous permettront d'avoir une totale confiance ...
voir

RETOUR ACCUEIL LES TECHNIQUES DE PÊCHE LES BONS COINS DE PÊCHE
LES POISSONS DE L'OCEAN LES POISSONS D'EAU DOUCE LES COQUILLAGES ET LES CRUSTACES

FACE BOOK truite 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale