depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site officiel de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant
LOGO
daniel LES TECHNQIUES DE PËCHE

LA PECHE AU COUP
NOEUDS Le matériel de pêche présente la particularité d'être spécifique et les combinaisons infinies, selon le poisson recherché et la technique privilégiée, ce qui peut rendre la pêche complexe de prime abord. Vous trouvez sur cette boutique pour pratiquer la pêche, sous toutes ses formes, en eau douce comme en mer.  
voir
index > techniques> pêche au coup>>
  • LES TECHNIQUES DE LA PECHE AU COUP

coup   La pêche au coup à la ligne flottante ou plombée
La pêche au coup, plus familièrement appelée "pêche à la ligne flottante", est certainement la plus populaire de toutes les pratiques de pêche. Elle permet de prendre les poissons blancs et e réaliser de belles bourriches : ablettes, gardons, tanches, barbeaux, carassins, brèmes etc..
Pêche statique, elle se pratique sur un endroit précis, "le coup", que le pêcheur prépare en déposant des "amorces", des esches et des appâts pour attirer les poissons.
Elle se pratique de différentes manières, avec ou sans moulinet
.

La canne à emmanchements
En rivière, en présence de courants la canne à emmanchements permet de contrôler la ligne.
Le pêcheur peut varier les aguichages tout en restant en contact avec la ligne :
- pêche à retenir
- pêche à passer
- pêche à bloquer.
Cette canne permet aussi d’utiliser des kits multiples qui portent des flotteurs différents.

Les inconvénients
Le prix de la canne...et de plus cette technique nécessite également beaucoup  d’accessoires.
L’entretien est plus contraignant et l’ensemble nécessite davantage de précautions de l’utilisateur.
La pêche à la ligne flottante pratiquée avec une grande canne à emmanchements dépend avant du choix du parcours, des matériels utilisés, de la composition des amorces et des esches utilisées.

  En étang.
Qu’il s’agisse d’un étang ou d’un lac, le pêcheur débutant peut croire que se sont des terrains de jeu facile...  Peut-être ! Mais ce n’est pas si sûr car, sous son aspect tranquille et reposant, l’étang est un site compliqué et subtil où les poissons connaissent toutes les astuces des pêcheurs et savent se méfier du danger. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer la pêche en étang est une pêche délicate qui demande beaucoup de finesse. Les éléments extérieurs jouent un rôle important, comme le vent, qui créé un courant de surface et un contre-courant sur le fond.
La réalisation de la ligne et sa tenue est délicate pour réussir à tromper les poissons.

anglaise canal   Le canal.
Ces parcours calibrés sont nombreux sur une bonne partie du territoire.
Des petits canaux désaffectés aux larges voies navigables, chaque secteur est spécifique et pleins de promesses.
Les gardons seront certainement présents et de beaux poissons seront à tenter. Le plus difficile est de "lire le fond".
Le pêcheur devra prendre en compte la hauteur et la largeur de ces marches.
Cette topographie permet au pêcheur de déposer ses amorces au pied des marches, là où se trouve les poissons, notamment les gardons et les brèmes...

anglaise   La rivière lente.
Le cumul des eaux transportées par les ruisseaux et les torrents forme dans les plaines de larges cours d’eaux paisibles, les rivières, même si des crues peuvent parfois bousculer cet univers.
Les poissons blancs et les carnassiers forment une population importante, celle de la seconde catégorie.Les espèces de poissons d’eaux vives sont plus nombreuses que dans un étang et leur défense souvent plus compliquée à maîtriser.
Ici la pêche au coup est une technique qui est est un condensé de la pêche en étang et de la pêche en canal.
C’est la vitesse du courant qui pose un problème de présentation de l’esche par le pêcheur au poisson.

  Le fleuve
Le fleuve se caractérise par un profil preqque réguier, large, profond et puissant mais divisé en plusieurs zones qui sont fréquentées par des espèces diverses. C’est dans la zone lente de la plaine, aux eaux lentes et tempérées, que les gros poissons blancs sont nombreux car peu exigeants sur la qualité des eaux. Si pour parfaire à cela, une abondante nourriture est régulière, vous pouvez être certain de réussir une belle pêche.
Pêche physique, le pêcheur utilise le courant en s’appuyant sur la vitesse et la profondeur de la rivière pour prendre de gros cyprins.
Les lignes et les amorces devront être adaptées à ces critères pour que le fleuve soit son partenaire plutôt qu’un adversaire.

Comment gérer l'amorce et la tactique d'amorçage ?
Je conseille toujours d'utiliser les mêmes bases, de manière à bien comprendre et maîtriser la mécanique de son mélange.
Les paramètres de réussite sont tellement nombreux qu'il est préférable de ne pas les multiplier par des amorces différentes qui deviennent incompatibles.
J'emploie de préférence des amorces brunes qui sont souvent les plus sures et je trace rarement dès le départ, à l'exception de la pêche de la brème dans le Rhône à Vallabrègues.
L'hiver lorsque les eaux deviennent transparentes, je préfère les amorces noires .J'ajoute toujours de la terre pour augmenter la densité du mélange et améliorer ma précision à l'amorçage. Ceci permet aussi d'être plus affirmatif sur l'endroit où se posent les boules. par contre j'utilise rarement le tapis de terre, qui est surtout efficace quand les quantités de fouillis autorisées sont importantes ou quand il y a de la navigation.
Concernant le rappel, je suis plutôt un adepte de la recharge...
  sensas

 

ablette
L'ablette
Identification du poisson
L'amorce = mode d'emploi
Les amorces = recettes

 

le carassin
Le carrassin
Identification du carassin

 

le gardon
 
la brème
La brème
Identification de la brème
La pêche en étang - amorces et appâts

 

chabot
Le chabot
Identification du chabot

 

carpe
La carpe
Identification de la carpe
Pêche en carpodrome

 

lire

L'esturgeon
Identification de l'esturgeon
Savoir débuter la pêche de l'esturgeon
Pêche de l'esturgeon à l'anglaise
Pêche de l'esturgeon au feeder

 

le goujon
Le goujon
Identification du goujon
la pêche du débutant
la pêche du bord et à la passée
 
barbeau fluviatile
Le barbeau fluviatile
Identification du poisson
Les recettes d'amorces
La pêche au feeder du barbeau

 

LE CHEVESNE
Le chevesne
Identification du chevesne
les lignes

 

le hotu
Le hotu
Pêche à la grande canne
Pêche à la canne télescopique
________________________________________
 

voir

Pêche au coup Comment pêcher au coup ?  
Pêche de la carpe Comment pêcher la carpe ?
Pêche des salmonidés Comment pêcher les salmonidés
Pêche à la mouche Comment pêcher à la mouche ?
Pêche des carnassiers LIRE PLUS
Pêche en mer Comment pêcher en mer et sur le bord du littoral ?
Pêche à pieds voir
Coquillages et crustacés Répertoire des coquillages et crustacés
Les poissons d'eau douce répertoire des poissons d'eau douce
Les poissons de l'océan répertoire des poissons de la mer et de l'océan
Les techniques de pêche techniques

techniques de pêche  

pêche au coup

  pêche de la carpe
voir Les techniques de pêche voir La pêche au coup voir La pêche de la carpe

 

pêche de la truite  

pêche à la mouche

  pêche des carnassiers
voir la pêche de la truite voir La pêche à la mouche voir La pêche des carnassiers

 

pêche en bord de mer  

la  pêche à pieds

  noeuds et montages
voir La pêche du bord de mer voir La pêche à pieds voir Noeuds et montages

voir

RETOUR ACCUEIL TABLES SOLUNAIRES POISSONS D'EAU DOUCE POISSONS DE L'OCEAN POISSONS DE GUYANE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
ACTUALITES CALENDRIERS AMORCE ESCHE APPAT MONTAGE DE LIGNES TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS RECETTES CULINAIRES
FACE BOOK anglaise 1MAX tp
Le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légales