depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
naviguez tranquille - vous n'êtes pas pisté - ce site n'utilise pas de cookies pour connaître vos centres d'intérêts


B esches DICTIONNAIRE DES FARINES Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches pratiques qui vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions et suivant les saisons. Un livre indispensable.
voir
LES AMORCES ET L'AMORCAGE
accueil> répertoire> amorces-appats> recette amorces>
loupe répertoire des amorces pour les poissons blancs

loupe index des amorces - appats - esches - leurres

recettes d'amorces par poisson
RECETTES
1001 raisons d'amorcer !
La pêche reste un loisir toujours très populaire et la pêche au coup est certainement la technique la plus ancienne et la plus actuelle à la fois !
En effet, l’idée d’offrir un menu aux poissons sur un endroit précis pour leur tendre un piège remonte à la nuit des temps et les moyens développés aujourd’hui pour atteindre cette finalité sont de plus en plus modernes et performants.

Savoir comment amorcer
L’amorce est le piège du pêcheur et ceci est 7aussi vrai en eau douce qu’en mer (le broumé) et l'amorçage a plusieurs objectifs : d'abord attirer les poissons sur le coup, stimuler leur appétit puisles maintenir au même endroit et enfin, sélectionner les espèces.

L’amorçage proprement dit est donc un mélange de farines, d’arômes, d’esches et de produits neutres, pour attirer et maintenir le poisson sur le coup.
Mais pour que ceci soit efficace, il est nécessaire que ces farines, une fois mélangées, répondent à des critères précis:

  1. Quelles sont les conditions environnementales comme la couleur et la température de l’eau ?
  2. Quel est la nature du parcours : eaux lentes ou rapides, profondes ou superficielles, endiguées ou naturelles, immobiles ou subissant des éclusées ?
  3. Quels sont les poissons résidents supposés ?
  4. Faut-il mieux pêcher la bordure ou au large pour optimiser l+es résultats ?
  5. Quelle sera l’amorce compatible avec toutes ces données ?

Il est déjà possible de définir les caractéristiques de l’amorce qui sera utilisée par rapport à ces critères.

  1. Pour prendre les poissons de fond, l’amorce doit être lourde et compacte et résister aux divers courants pour contenir les esches incorporées.
  2. Pour prendre les poissons d’entre deux eaux, l’amorce doit être réalisée avec des produits qui se dispersent rapidement pendant la descente vers le fond.
  3. Pour prendre les poissons de surface, l’amorce ne doit pas être lestée et sera créée avec des produits légers susceptibles de rester longtemps en surface, formant un nuage.
  4. Utiliser des farines qui attirent et sélectionnent tout en maintenant les poissons sur le coup sans les gaver.

Le choix des farines est donc une connaissance indispensable pour réaliser une amorce compatible avec les nombreux critères définis ci-dessus, mais le mouillage, la richesse ou la pauvreté des ingrédients, ainsi que les arômes utilisés, sont aussi  essentiels pour obtenir « l’amorce parfaite », ceci, sans oublier que d’autres actions factuelles risquent de contrarier les résultats attendus :

  1. Un amorçage très bruyant aura tendance à faire fuir le poisson...
  2. Un amorçage ou un rappel inapproprié risque d’obliger le poisson à changer de hauteur d’eau pour s’alimenter ou de quitter le coup...
  3. L’amorçage doit être suffisamment tempéré pour ne pas gaver le poisson sans pour cela disperser le banc qui pourrait aller voir ailleurs si la table n’est pas meilleure !...

voir

amorces   les amorces   voir
COMMENT AMORCER
Disposer d’une bonne amorce  est une chose, savoir s’en servir en est une autre. Trop de pêcheurs  commettent des erreurs d’amorçage. Quiconque a observé le déroulement d’un concours a sans doute
voir
REPERTOIRE DES FARINES
La connaissance de la mécanique des farines permet de savoir quels sont les meilleurs ingrédients à utiliser pour attirer un poisson sur un coup et ceci sur un parcours très spécifique. Ce répertoire de recettes par...
LIRE
REPERTOIRE DES ESCHES, DES APPÂTS
La règle de la pêche à la ligne est simple" le pêcheur doit obligatoire prendre le poisson par la bouche"... Pour se faire, le pêcheur doit tromper le poisson en lui proposant de la "nourriture vraie" (asticots, teignes...
lire

teigne   mais   boutique pêche au coup
LES ESCHES ANIMALES
Les poissons n'attendent pas que le pêcheur viennent les nourrir !
Ils consomment dans la majorité des cas des graines, des insectes et des larves

LIRE
LES GRAINES ET LES APPATS
De nombreuses graines intéressent tous les cyprins et certaines constituent des appâts de choix comme le chènevis pour le gardon, le maïs sucré pour la tanche…
lire

FACE BOOK boutique 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales