depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
naviguez tranquille - vous n'êtes pas pisté - ce site n'utilise pas de cookies pour connaître vos centres d'intérêts
LOGO
daniel EXPERT

LA PERCHE FRANCHE

NOEUDS Le matériel de pêche présente la particularité d'être spécifique et les combinaisons infinies, selon le poisson recherché et la technique privilégiée. Vous trouverez dans cette boutique tout pour pratiquer la pêche... 
voir
accueil> répertoire eau douce > perche franche>
Les poissons d'eau douce
A B C D E F G H-I J-K L M N O P-Q R S T U-V-W-X-Y-Z
description de la perche franche
RUBRIQUES
fiche d'identification
dossiers imbriqués
poissons d'eau douce
poissons de l'océan
coquillages et crustacés
techniques de pêche
pêche au drop-shot
amorces et appâts
montages de lignes
bons coins de pêche
calendriers
tables solunaires
environnement
actualités
recettes culinaires
retour accueil
 
CLASSIFICATIONCLASSIFICATION
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Classe : Actinopterygii
Ordre : Perciformes
Famille : Percidé
Nom scientifique: Perca fluviatilis
  CARACTERISTIQUES
Poids moyen : 100 à 300 gr
Prise record : 4.750 kg
Tailles moyennes : 20 à 230cm
Taille record : 60 cm
Durée de vie : 10 à 15 ans
perche
DESCRIPTION
La perche présente deux nageoires dorsales séparées dont l’antérieure est armée de rayons épineux.
Corps de couleur jaune-vert 5 à 9 bandes noires transversales sur les côtés 1ère nageoire dorsale épineuse, grise avec tache noire à l'arrière
La 2ème nageoire dorsale jaune-vert, la nageoire pectorale jaune.
Les autres nageoires sont rougeâtre.
Poisson carnassier elle se nourrit essentiellement de crustacés, larves, insectes, alevins, mollusques et crustacé
OBSERVATIONS
La perche est un poisson grégaire et elle restera dans le banc dans laquelle elle est née. Ce poisson est réputée pour chasser en banc, et lorsqu'elle choisit une victime elle la poursuit, quitte à quitter le banc dans laquelle est évolue habituellement.
Comme tous les carnassiers (poissons carnivores), la perche suscite bien des passions auprès des pêcheurs qui lui attribuent de nombreux surnoms: la belle zébrée car ses flancs sont barrés de bandes sombres verticales, la "tigresse des eaux douces" en raison de son solide appétit...

DESCRIPTION DE LA PERCHE
Comme tous les carnassiers (poissons carnivores), la perche suscite bien des passions auprès des pêcheurs qui lui attribuent de nombreux surnoms: la belle zébrée car ses flancs sont barrés de bandes sombres
PERCHE FRANCHE
verticales, la "tigresse des eaux douces" en raison de son solide appétit (elle chasse les alevins en meutes de plusieurs dizaines d'individus) mais aussi "la perdrix" car sa chai est fine et délicate. La perche peut peser jusqu'à 3 kilos mais de tels poissons sont rares. Elle colonise la plupart des milieux aquatiques - canaux, lacs, étangs, rivières, ruisseaux - où on la rencontre à proximité d'obstacles immergés tels que les souches et troncs d'arbres, les rochers, les herbiers.

REPARTITION
L'aire de répartition de la Perche couvre l'ensemble de l'Europe et de la Russie à l'exception des régions chaudes du sud (Italie centrale et du sud, péninsule ibérique, Grèce...), ou trop froides de l'extrême nord (Dubois, 2001).
PERCHE
   
En France, la Perche est actuellement présente dans l'ensemble des eaux libres ou stagnantes, d'altitude basse et moyenne, allant jusqu'à coloniser l’amont de certains cours d’eau, comme en Bretagne et en Normandie, où elle devient dominante dans les peuplements ichtyologiques des rivières de première catégorie.
Autochtone de France continentale, elle a été introduite en Corse 1970 en dehors de tout programme organisé et a été disséminée par les pêcheurs dans les eaux de barrages, gravières, canaux et cours de grandes rivières comme la Gravona et le Tavignano (Roché & Mattei, 1997 ; Roché, 2001).
L’impact des populations introduites de cette espèce sur le fonctionnement de ses écosystèmes d'accueil corses n’est pas documenté.
PERCHE
Ressources : LOGRAMI CSP - ONEMA - INPN - DORIS - WIKIPEDIA
pub
articles

coquillages   poisson d'eau docue   poissons de la mer
Les coquillages sont des "coquilles" dures qui recouvrent, protègent et enferment des animaux marins à chair molle, nommés mollusques. Lorsqu'il meurt, sa coquille est ballotée par les vagues et vient s'échouer sur la plage avant de devenir une poudre fine...
lire
  La pêche des carnassiers, de la truite et des poissons blancs passionnent depuis des siècles les pêcheurs. Autrefois nécessité amlimentaire, elle est devenue ceuillette au siècle dernier et passion aujourd'hui : celle de tenter d'être plus malin que le poisson...
lire
  Les embruns, le ressac, les marées, les chutes dans les rochers, la puissance des poissons combattus voilà ce qui attends le pêcheur du bord de mer. Ceci exige une connaissance du milieu marin côtier mais surtout celle des poissons espérés...
lire

pêche côtière   ls carnassiers

LA PÊCHE CÔTIÈRE
Selon la géologie des lieux, le relief, les courants et les marées, on distingue de nombreuses faciès littoraux se prêtant à diverses techniques de pêche côtières. Les falaises crayeuse, granitiques, les côtes rocheuses ou sableuses abritent un grand nombre de poissons marins qui attirent de nombreux pêcheurs amateurs.
lire

LA PÊCHE DES CARNASSIERS
Le succès des pêches au vif et au poisson mort posé s'exlique par la simplicité des techniques et du matériel utilisé. La pêche au mort manié a surtout été créée pour pêcher le sandre, mais les autres carnassiers sont également visés comme la truite ou le brochet. Les leurres sont utilisés de la même manièr pour tous les carnassiers.
voir


FACE BOOK pêche a pieds 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale