depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
naviguez tranquille - vous n'êtes pas pisté - ce site n'utilise pas de cookies pour connaître vos centres d'intérêts
daniel EXPERT

LE GARDON

desserte sensas Desserte à store pour panier siège Sensas
Une très large gamme d'accessoires Jumbo qui ont l'avantage d'être compatibles avec les modèles pieds carrés de 20 et bien entendu, tous les autres modèles, diamètre 25, 30 et 36
boutique
accueil> répertoire eau douce > gardon>>
Les poissons d'eau douce
A B C D E F G H-I J-K L M N O P-Q R S T U-V-W-X-Y-Z
description du gardon
RUBRIQUES
fiche d'identification
dossiers imbriqués
poissons d'eau douce
poissons de l'océan
coquillages et crustacés
techniques de pêche
le gardon anglaise coulissant
le gardon anglaise étang
le gardon bolognaise
le gardon à la grande canne
le gardon grande canne en canal
le gardon à la grande canne en étang et en hiver
le gardon à la grande canne en rivière
le gardon au flotteur plat
la pêche pratique du gardon
la pêche du gardon des débutants
le gardon au quiver tip
le gardon suivant les saisons
le gardon au stick
amorces et appâts
les amorces à gardon
amorces pour l'étang
montages de lignes
lignes pour l'étang à l'anglaise
bons coins de pêche
calendriers
tables solunaires
environnement
actualités
recettes culinaires
retour accueil
 
CLASSIFICATION
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Classe : Actinopterygii
Ordre : Cypriniformes
Famille : Cyprinidae
Nom scientifique : Rutilus rutilus et Leuciscus rutilus.
  IDENTIFICATION
Poids moyen: 25 à 90 gr
Poids maximum: 2.500 kg
Taille moyenne: 12 à 18 cm
Longueur maximale: 55 cm
Durée de vie: 6 à 10 ans
gardon
OBSERVATIONS
Le gardon aime les lacs, les cours d'eaux à faible courant et les eaux rapides. Il supporte toutes les températures et les taux d'oxygénation relativement faibles.
Ceci explique sa présence dans toutes nos rivières gardoises.
Il frai en mai et en juin et dépose environ 10 000 oeufs sur les plantes aquatiques.
Le gardon se nourrit d'une grande variété de larves d'insectes, de crustacés, vers, mollusques et végétaux.
La pêche du gardon est facile, amusante et sa chair est appréciée.
CARACTERISTIQUES
Son corps est allongé, fuselé et ses écailles proches de l’acier blanc lui donnent des teintes plus ou moins argentées selon les lieux qu’il fréquente.
Sa bouche est petite, s’allonge pour s’alimenter, se dirige plutôt vers le haut et sa lèvre supérieure est légèrement oblique. Sa ligne latérale est composée de 41 à 45 écailles et ceci lui permet de percevoir les dangers très rapidement…
Le dos du gardon tend au gris verdâtre avec quelquefois des reflets bleutés.
Une bande plus foncée or et rouge à l’âge adulte orne ses flancs.
Ses nageoires pectorales sont composées de 16 rayons durs et elles ont une teinte tirant plus ou moins sur le rouge et l’orangé, tout comme la nageoire anale.
La nageoire caudale est très échancrée et se pare aussi de rouge au moment de la fraie tout comme la nageoire dorsale.


Conseils d’expert
1- Instinctivement, le gardon préfère les esches animales mouvantes (asticot) aux esches végétales immobiles.
2- Le gardon est sensible à la thermocline et il joue l’ascenseur pour trouver la bonne température

Mœurs et goûts du « roi gardon »
La pêche du gardon fait toujours le bonheur des pêcheurs amateurs comme des compétiteurs.
Il a fait l’objet de nos premières pêches et aujourd’hui encore il nous soumet à des situations délicates.
Seule une parfaite connaissance de ce cyprin peut nous permette de faire de belles bourriches.
La grande diversité des techniques utilisées pour prendre « Rutilus rutilus » en fait un poisson très populaire chez les petits comme chez les grands.
Pour mieux combattre votre « partenaire » apprenez à bien le connaître…
Dimensions : 10 à 25 cm, jusqu’à 30 à 35 cm et 300 à 500 g.


Noms communs : Pigeat, pigo, gardon blanc, gardoune, rubilio, roussette, roche, vengeron, blanc, blanchet et léchatout.


GARDON

Biologie et reproduction.

Le gardon est grégaire et il vit en banc près du fond. Vous le trouverez en priorité dans toutes les zones où la végétation aquatique est bien développée.
Sa reproduction se déroule vers la fin de printemps et au début d’été. La femelle pond environ 100 000 œufs et l’incubation dure entre 10 à 13 jours.
Le gardon fait environ 5mm à sa naissance et 10 cm au bout de deux ans. Sa maturité sexuelle se fera la troisième année. Sa durée de vie est d’environ 10 ans.
GARDON

Régime alimentaire.

S’il n’est pas totalement herbivore, cette nourriture végétarienne est celle qu’il consommera les premiers mois de sa vie de gardonneau, puis, viendront ensuite les petits invertébrés aquatiques et les crustacés d’eau douce.
Ce lèche-à-tout raffole également des insectes aquatiques et par voie de conséquence de leurs larves, dont bien entendu le ver de vase, dont il est très friand.
Ceci n’empêche nullement les pêcheurs de lui proposer d’autres esches comme le blé et le chènevis dont il raffole !
gardon

pub

voir

gardon   gardon   pla   anglaise
le gardon des débutants   le gardon à la grande canne   le gardon au flotteur plat   le gardon en étang à l'anglaise en fixe
Qui n’a jamais succombé à une « bonne friture de gardons » ?
Voilà bien un sujet sur lequel tout le monde se plaît à être d’accord autour de la table et d’une boisson bien fraîche...
lire
 

Lorsque des bancs entiers de gardons arrivent sur le coup la pêche semble bien facile…
Mais lorsque les gardons chipotent, même le pêcheur de concours doute et se pose
lire

 

On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique
lire

  Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront à la lire
             
gardon   bolognaise   stick   feeder
le gardon en étang à l'anglaise et au coulissant   le gardon à la bolognaise   le gardon au stick   le gardon au feeder
Dès l’arrivée du printemps, dans les étangs peu profonds, les gardons sont actifs et se tiennent dans les fonds.
Puis, avec les beaux jours, les gardons remonteront à la

lire
  La pêche à la bolognaise se pratique avec une canne télescopique de 5 à 8 mètres munie d’un moulinet du type « pêche à l’anglaise ». La pêche du gardon étant en général
lire
  En France, nombreux sont ces biefs au courant vif et peu profonds, ressemblant à s’y méprendre à des rivières à truites. Leurs eaux claires et bien oxygénées sont des lieuxs
lire
  Notre beau pays possède de nombreux petits canaux dont l'intérêt halieutique est indéniable et pourtant ceux-ci ne sont que peu fréquentés par les pêcheurs au feeder. Ceci peut lire
             
albert bouvier   benjamin pages   david   épuisette
le gardon en étang   le gardon en canal   le gardon en rivière   le gardon suivant les saisons
Le gardon est le poisson préféré des pêcheurs au coup en étang.
Les moyens techniques sont nombreux, mais la grande canne reste la pratique la plus précise pour une pêche subtile au large canne ou en bordure... lire
  Canal du Midi, de Bourgogne, d’Orléans, du Blavet ou encore de la Deule, autant de canaux navigables ou non, qui constituent aujourd’hui en France un réseau fluvial aussi dense que diversifié et donc...
lire
  On associe systématiquement le flotteur plat aux pêches de gros poissons en rivières car son utilisation s’avère souvent supérieure à un flotteur classique. Cette technique permet d’explorer le coup et... lire   Recherchez  les zones peu profondes... L’appel irrésistible des asticots frondés est plus rentable que des boules de farines, trop sonores, qui les feront fuir vers d’autres lieux plus sécurisants
lire
             
gardon   GARDON   CARNASSIER
le gardon en hiver   Identification du gardon  
La pêche au coup ne s’improvise pas et si l’amorçage permet de faire venir les poissons blancs sur le coup, c’est toujours le montage de ligne qui sera l’élément déterminant pour prendre les poissons...
voir
  Son corps est allongé, fuselé et ses écailles proches de l’acier blanc lui donnent des teintes plus ou moins argentées selon les lieux qu’il fréquente.
Sa bouche est petite, s’allonge pour s’alimenter...
voir
 

coquillages   poisson d'eau docue   poissons de la mer
Les coquillages sont des "coquilles" dures qui recouvrent, protègent et enferment des animaux marins à chair molle, nommés mollusques. Lorsqu'il meurt, sa coquille est ballotée par les vagues et vient s'échouer sur la plage avant de devenir une poudre fine...
lire
  La pêche des carnassiers, de la truite et des poissons blancs passionnent depuis des siècles les pêcheurs. Autrefois nécessité amlimentaire, elle est devenue ceuillette au siècle dernier et passion aujourd'hui : celle de tenter d'être plus malin que le poisson...
lire
  Les embruns, le ressac, les marées, les chutes dans les rochers, la puissance des poissons combattus voilà ce qui attends le pêcheur du bord de mer. Ceci exige une connaissance du milieu marin côtier mais surtout celle des poissons espérés...
lire

pêche côtière   voir

LA PÊCHE CÔTIÈRE
Selon la géologie des lieux, le relief, les courants et les marées, on distingue de nombreuses faciès littoraux se prêtant à diverses techniques de pêche côtières. Les falaises crayeuse, granitiques, les côtes rocheuses ou sableuses abritent un grand nombre de poissons marins qui attirent de nombreux pêcheurs amateurs.
lire

LA PÊCHE A PIEDS DU BORD DE MER
La pêche à pieds est une activité qui souvent permet aux habitants des régions côtières d'améliorer le menu ordinaire et pour les pêcheurs occasionnels, comme les vacanciers, un passe-temps, une distraction, une découverte et parfois une nouvelle passion favorisant une activité physique bienfaisante...
voir


FACE BOOK pêche a pieds 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale