depuis le 1 er janvier 2006 vous êtes sur le site de Daniel LAURENT - auteur halieutique indépendant - moniteur guide de pêche breveté multi-pêches - éducateur sportif BP Jeps
naviguez tranquille - vous n'êtes pas pisté - ce site n'utilise pas de cookies pour connaître vos centres d'intérêts
daniel EXPERT

L'ABLETTE

pub coup LA PÊCHE AU COUP est la pêche de nos débuts mais qui dans certaines conditions peut être difficile à pratiquer. Vous trouverez dans la boutique un grand choix de cannes, moulinets, flotteurs, boites de plombs et hameçons utiles.
bouton voir
accueil> répertoire eau douce > ablette >
Les poissons d'eau douce
A B C D E F G H-I J-K L M N O P-Q R S T U-V-W-X-Y-Z
description de l'ablette

RUBRIQUES
fiche d'identification
dossiers imbriqués
poissons d'eau douce
poissons de l'océan
coquillages et crustacés
techniques de pêche
amorces et appâts
l'amorçage
recettes d'amorces
montages de lignes
lignes ablette en canal
lignes ablette en hiver
pêche en canal à la canne
pêche pratique de l'ablette
pêche en rivière en hiver
bons coins de pêche
calendriers
tables solunaires
dossiers
actualités
recettes culinaires
retour accueil
  CLASSIFICATION
Fiche signalétique
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Classe : Actinopterygii
Ordre : Cypriniformes
Famille : Cyprinidae
Nom scientifique:
Alburnus alburnus
  IDENTIFICATION
Poids moyen : 20 gr
Poids très gros : 100 gr
Prise record : 265 gr
Tailles moyennes : 8 à 10 cm
Taille record: 27 cm
Durée de vie: 6 à 7 ans
ABLETTE

  • CARACTERISTIQUES
    L'ablette est un poisson long et élancé aux écailles brillantes. Le corps de l’ablette est fusiforme, mince, plat, comprimé latéralement. L’ensemble du corps est blanc argenté avec un dos gris vert ou gris bleu azur et ses nageoires, bien développées, sont grises.
    Les écailles sont petites et les nageoires sont transparentes à gris pâle.
    La nageoire dorsale est située en arrière des nageoires ventrales (pelviennes). La nageoire anale est très allongée et commence sous la nageoire dorsale.
    La nageoire caudale est allongée, très échancrée et présente des écailles argentées.
    Sa tête est petite, son œil assez gros et sa petite bouche oblique est orientée vers le haut avec la mâchoire inférieure qui dépasse légèrement de la mâchoire supérieure.
    Les dents pharyngiennes sont crochues et sur 2 rangs.
    Le frai a lieu en mai et juin sur fond pierreux.
    Elle vit en banc pour se protéger des carnassiers.

  • L'ABLETTE CE JOLI PETIT CYPRIN...
    Il est courant de surnommer de petit cyprin de «poisson d’argent».
    Fine et délicate à prendre, l’ablette est l’une des premières prises à la ligne flottante.
    Si le coup n’est pas très compliqué à créer, sa pêche reste malgré tout très tactile et demande de bons réflexes puisque si elle engame rapidement, elle recrache tout aussi vite !
    Sa ligne latérale lui confère une perception extrêmement sensible qui en fait un poisson aussi bien curieux que prudent.
    La brillance de ses écailles est typique, mais elles se détachent facilement si vous la saisissez dans votre paume sèche.
ablette
  • Noms communs:
    abiette, able, ablette argentée, abliable, abliaise, abliau, abliette, ambiette, aubiat, aublatte, auble, aublette, aubot, aubotte, blanchet, blison, borde, brilho, courcie, coureur, dormelle, éperlan, feuille d'aubier, garlesco, gobio, goge, gravière, hachette, harlipantin, laube, lauch, laugne, lignette, lignotte, lurette, lorette, lurotte, louvotte, mésaigne, mirandelle, mirli, nanette, nablé, ocelle, oulle, ovelle, platon, ravanenco, richaud, rieland, riotte, rondin, rodion, sardine, sofie, sofio, vairon blanc, vairon du rhône.
  • BIOLOGIE
    L’ablette est une espèce présente partout en France, notamment dans les grandes retenues de la seconde catégorie.
    L’ablette vit dans les eaux claires, à courant nul ou relativement faible. Vous la trouverez en grand nombre dans les étangs, les gravières, les lacs, les darses, canaux et rivières lentes. De nombreux cyprins divers cohabitent avec elle comme les chevesnes, les rotengles ou les gardonneaux.
    L’ablette n’apprécie pas vraiment les zones à forte végétation. Elle vit plutôt près de la surface où elle trouve sa nourriture mais sa présence est vite trahie par les nombreux cercles qui apparaissent à la surface. Autrefois sa présence était synonyme d’eau de bonne qualité, mais on sait désormais que sa présence n’est pas conforme à cette idée... ou bien elle s’est adaptée !
ablette enfants
   
  • REPRODUCTION
    Le frai a lieu d’avril jusqu’à fin juin, dès lors que la température de l'eau atteint environ 15°C.
    Cette période du frai est facilement reconnaissable chez les mâles qui arborent une éruption de petits tubercules boutons nuptiaux sur la totalité du dos et des flancs. Les nageoires sont très orangées.
    Certains pêcheurs affirment que la femelle est timide car elle pond ses œufs pendant la nuit, entre 5.000 à 7.000 œufs (en plusieurs fois) sur fond de graviers ou sur des plantes aquatiques. Ces supports sont sur des fonds peu importants, près des berges et des plages en pentes douces des retenues. L’incubation dure une semaine.
    Les larves  sont de grande taille pour un si petit poisson (environ 5 mm).
abklette
   
  • Elles possèdent une vésicule vitelline puis elles se nourrissent de plancton, ce toujours près du rivage. La croissance des jeunes ablettes est lente. La maturité sexuelle est atteinte dès l’âge de 2 ans pour les mâles et de 3 ans pour les femelles. D’après l’Onema, certaines hybridations seraient possibles  avec le chevaine, le gardon, le rotengle et parfois même la brème commune.
  • DISTRIBUTION
    L'Europe au nord du Caucase, Pyrénées et les Alpes, vers l'est en Oural et Emba. Elle est absente de la Péninsule Ibérique, l'Adriatique et la mer Égée bassins, l'Irlande, la Grande-Bretagne (sauf le sud-est), la Norvège et la Scandinavie, le bassin Caspien au sud de la Volga. Localement présente en Espagne, au Portugal et en Italie.


ablettes en bourriche

Ressources : LOGRAMI CSP - ONEMA - INPN - DORIS - WIKIPEDIA

articles

coquillages   poisson d'eau docue   poissons de la mer
Les coquillages sont des "coquilles" dures qui recouvrent, protègent et enferment des animaux marins à chair molle, nommés mollusques. Lorsqu'il meurt, sa coquille est ballotée par les vagues et vient s'échouer sur la plage avant de devenir une poudre fine...
lire
  La pêche des carnassiers, de la truite et des poissons blancs passionnent depuis des siècles les pêcheurs. Autrefois nécessité amlimentaire, elle est devenue ceuillette au siècle dernier et passion aujourd'hui : celle de tenter d'être plus malin que le poisson...
lire
  Les embruns, le ressac, les marées, les chutes dans les rochers, la puissance des poissons combattus voilà ce qui attends le pêcheur du bord de mer. Ceci exige une connaissance du milieu marin côtier mais surtout celle des poissons espérés...
lire

pêche côtière   voir

LA PÊCHE CÔTIÈRE
Selon la géologie des lieux, le relief, les courants et les marées, on distingue de nombreuses faciès littoraux se prêtant à diverses techniques de pêche côtières. Les falaises crayeuse, granitiques, les côtes rocheuses ou sableuses abritent un grand nombre de poissons marins qui attirent de nombreux pêcheurs amateurs.
lire

LA PÊCHE A PIEDS DU BORD DE MER
La pêche à pieds est une activité qui souvent permet aux habitants des régions côtières d'améliorer le menu ordinaire et pour les pêcheurs occasionnels, comme les vacanciers, un passe-temps, une distraction, une découverte et parfois une nouvelle passion favorisant une activité physique bienfaisante...
voir


FACE BOOK pêche a pieds 1MAX tp
Le Guide Pratique de la Pêche et des Poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légale