site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
V

bannièreLES POISSONS D'EAU DOUCE
LE GOUJON

LE DICO DES FARINES Le dictionnaire des farines pour la pêche à la ligne
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont aussi 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches prêtes à l'emploi vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions suivant les saisons.
voir
accueil> répertoire poissons> eau douce> goujon>
    CARTE D'IDENTITE DU GOUJON
    Le goujon a un corps allongé avec une grosse tête aplatie. Le museau est large avec des lèvres épaisses, sa bouche est protractile et il porte deux barbillons tactiles pour « nettoyer » le fond.
GOUJON
  • Fiche signalétique
    Règne : Animalia
    Embranchement : Chordata
    Classe : Actinopterygii
    Ordre : Cypriniformes
    Famille : Cyprinidae
    Nom scientifique : Gobio gobio



  • Caractéristiques
    Poids moyen : 20 à 30 grammes
    Poids record : 220 gr
    Longueur moyenne :10 à 12 cm
    Longueur record : 17 cm
    Durée de vie : 5 à 7 ans
  • Noms communs :
    boffi, bouillerot, bullarot, gofi, gougon, gressling, grougneau, grougnon, gutsch, touret, tragan, trëjan, troga, troga, trogon

  • A savoir
    Ce poisson est capable avec ses dents pharyngiennes d'émettent des sons, ressemblant à des grincements brefs, qui varient avec le degré d'activité et avec la température. Ces vocalisations, que l'on peut considérer comme un véritable moyen de communication, interviennent en réaction à diverses perturbations et en réponse à l'activité fouisseuses alimentaire des autres membres du groupe.
  • Description
    Le goujon a un corps allongé avec une grosse tête aplatie. Le museau est large avec des lèvres épaisses, sa bouche est protractile et il porte deux barbillons tactiles pour « nettoyer » le fond. Il possède une nageoire dorsale assez haute, l’anale est très en arrière et la caudale est arrondie, très large. Le corps est entièrement recouvert d’écailles à l’exception de sa gorge ventrale. Sa robe est plutôt sombre, avec des tendances grises et elle possède des taches beaucoup plus sombres sur les nageoires et sur le dos.
  • Reproduction
    Elle s’effectue en mai-juin parmi les pierres et la végétation proches des bordures. Les femelles sont 5 à 6 fois plus nombreuses que les mâles. Les géniteurs se regroupent en bancs plus ou moins importants pour migrer vers les sites de reproduction. Le mâle arbore alors des tubercules nuptiaux sur la tête. Le femelle pond, en plusieurs fois à quelques jours d’intervalles, entre 1000 et 3000 œufs, émis en paquets et adhèrent au substrat, qui incuberont 2 à 3 semaines
  • Régime alimentaire
    Larves, insectes, petits crustacés, mollusques trouvés en fouillant les zones sablo-limoneux mais aussi certaines algues.
    C'est un poisson de fond vivant généralement en bancs plus ou moins importants et qui adopte un comportement fouisseur pour rechercher sa nourriture.

  • Distribution
    Le goujon est présent en Europe occidentale, centrale et orientale jusqu'à l'Oural mais il est absent de l'Europe septentrionale (Norvège, Suède et Finlande). La limite méridionale se situe au nord des Pyrénées. Il a été introduit en Espagne ainsi qu’en Corse (1970). Son aire de répartition de la Mer Noire jusqu'aux fleuves nord et ouest de la Mer Caspienne. Dans le sud, on le trouve dans les fleuves de l'Adriatique (sauf en Dalmatie et en Grèce) et en Turquie.
  • Habitats
    Le goujon fréquente volontiers les rivières aux eaux claires et assez fraîches, avec fond de sable, de limon ou de graviers clairs. Mais on le rencontre également dans des eaux calmes riches en matières organiques. L'hiver les goujons peuvent effectuer des migrations pour trouver des zones de confort, plus profondes, ou bien rester dans des eaux peu profondes en se calant sous les pierres ou les feuilles. De même, face à l'agressivité des prédateurs (sandres et perches) ils peuvent fuir certains secteurs.
  • Carte d'identité du goujon
    Le corps est allongé et s'amincit sensiblement vers son extrémité postértieure. La t^te est massive, laissant apparaître des yeux assez gros, avec un front et un museau épais. La bouche subterminale... .
    voir
  • La pêche du goujon
    Sa pêche est très rudimentaire. C’est certainement pour cela que la pêche du  goujon, s’étant adaptée, revient un peu à la mode et qu’il est classé « poisson fétiche » par de nombreuses écoles de pêche..
    voir

Les amorces pour pêcher le goujon
L’amorce doit être suffisamment collante pour ne pas se déliter trop vite dans le courant, mais elle doit aussi posséder un pouvoir traçant de manière à faire remonter les poissons sur votre coup.
voir

La pêche facile du goujon
Présent dans la plupart des cours d’eaux de France, le goujon est le poisson benthique par excellence. Il vit sur le fond dès que des pierres et du sable lui offrent « le gîte et le couvert ».

voir

Ressources :
- CSP -
Muséum national d'Histoire naturelle
- DORIS - wikipedia
description et anatomie d'un poisson d'eau douce "clic sur l'initiale"
A C D E F G H - I J - K L M N O P - Q R S T U - V - W X - Y - Z
POISSONS D'EAU DOUCE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp
le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légal