site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant


LOGO
V
bannière
LE BARBEAU FLUVIATILE
LE DICO DES FARINES Le dictionnaire des farines pour la pêche à la ligne
Vous trouverez dans cet ouvrage de Daniel LAURENT une description complète de plus de 150 farines. Ce sont aussi 350 amorces originales prêtes à l'emploi et des fiches prêtes à l'emploi vous permettront de créer vos propres mélanges dans toutes les conditions suivant les saisons.
voir
accueil> répertoire poissons> eau douce> barbeau>
  • CARTE D'IDENTITE DU BARBEAU FLUVIATILE
    Le barbeau commun ou barbeau fluviatile est un poisson cyprinidé, robuste, atteignant 1 m de long, qui vit près du fond, dans le courant des rivières
BARBEAU
  • Fiche signalétique
    Règne : Animalia
    Embranchement :Chordata
    Classe : Actinoptérygiens
    Ordre :Cypriniformes
    Famille : Cyprinidés
    Nom scientifique : Barbus barbus


  • Caractéristiques
    Poids moyen: 600 à 1500 grammes
    Poids maximum: 12 kg
    Taille moyenne: 40 à 50 centimètres
    Longueur maximale : 1.20 m
    Poids maximal: 12 kg pour 1.20m
    Durée de vie : 20 ans

  • Noms communs
    Barbeau fluviatile, barbeau commun, barbarin, barbe, barbelat, barbet, barbette, barbeü, barbillon, barbot, barboti, boquillon, coquillon, drenek, durgan, goujon barbet, moustachu, sourd.

    A savoir

    Son nom vient des 4 barbillons qu'il porte à la lèvre supérieure.

    Régime alimentaire
    Omnivore à prédominance carnée ; son repas est composé de plancton, de graines, de céréales, de larves d’insectes, d’écrevisses, de vers d’eau divers, de gammares, de petits mollusques et des œufs d’autres poissons.

  • Description
    Il a un corps presque cylindrique, fusiforme.
    Sa bouche s’ouvre vers le bas et il porte quatre barbillons à la lèvre supérieure.
    Le plus long rayon de sa nageoire dorsale est ossifié.
    Sa couleur est variable avec un dos généralement gris verdâtre et des flancs plus clairs.
    Les nageoires ventrales, anales et caudale sont orangées.
    Les nageoires caudale, anale et les pelviennes sont orangées.
    La tête du barbeau est longue, la bouche infère (placée sous la bouche) est bordée d'épaisses lèvres charnues et portent 4 barbillons sur la lèvre supérieure pour lui permettent de fouiller les fonds. Les dents pharyngiennes, de forme conique, avec parfois un sommet crochu, sont disposées sur trois rangs afin de broyer efficacement la nourriture.
    Cette bouche cartilagineuse orientée vers le bas est un élément clef de son anatomie car elle fonctionne comme une véritable ventouse qui lui permet de labourer le fond et de s’aider du substrat pour progresser ou se reposer en cas de courant violent
    Les écailles sont de tailles moyennes (environ 60 tout le long de la ligne latérale).
    La nageoire dorsale porte 7 à 11 rayons. Le plus long est ossifié et dentelé sur son bord postérieur.

  • Biologie
    La maturité sexuelle est atteinte chez les mâles vers 4-5 ans et chez les femelles à 6 ans.
    La reproduction a lieu en fonction de la température de l’eau, de mai à juillet dans le cours supérieur des rivières.
    La ponte se déroule alors dans des zones peu profondes, très oxygénées, à fond de graviers ou de galets.
    La femelle introduit sa papille génitale dans le gravier à faible profondeur et dépose de 3.000 à 8.000 ovules qui adhérent au substrat. Les mâles accolés aux flancs de la femelle déposent leur sperme afin de féconder ces ovules. Les alevins naissent 10 à 15 jours plus tard.

    En terme de reproduction, le barbeau semble moins exigeant que les salmonidés en ce qui concerne la vitesse de courant et la granulométrie des zones de fraie.
 

Habitats
Le barbeau est un poisson grégaire, les individus vivent en bancs de plusieurs individus. En groupe, ils se positionnent face dans le courant à proximité du fond et ils fouillent le fond, souvent des lits de graviers.
Ils cohabitent généralement dans la même zone que les hotus, proches cousins, dans les zones bien oxygénées, les eaux pures et fraîches à courant rapide.

Ressources :
- CSP -
Muséum national d'Histoire naturelle
- DORIS - wikipedia
description et anatomie d'un poisson d'eau douce "clic sur l'initiale"
A C D E F G H - I J - K L M N O P - Q R S T U - V - W X - Y - Z
POISSONS D'EAU DOUCE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK mouche 1MAX tp

le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de DanielLAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales