site officiel de #laurentdaniel - auteur halieutique indépendant

LOGO
V
bannière
L'ABLETTE DU YARKON
ENCYCLOPEDIE L'ENCYCLOPEDIE MODERNE DE LA PECHE AU COUP. Vous trouverez dans ce livre des fiches poissons,des conseils techniques de pêche, des croquis et des montages...
VOIR
index> poissons> ablette yarkon >
  • CARTE D'IDENTITE DE L'ABLETTE DU YARKON
    L'espèce est recensée dans la plupart des cours d'eau côtiers d'Israël. En 1999, certains individus ont été sauvés par une pêche électrique de leur milieu en raison de la sécheresse. L'épithète telavivensis fait référence à la plus grande ville du pays "Tel Aviv".
YARKON
  • Fiche signalétique
    Règne : Animalia
    Embranchement : Chordata
    Classe : Actinopterygii
    Ordre : Cypriniformes
    Famille : Cyprinidae
    Nom scientifique:
  • Caractéristiques
    Poids moyen : 20 gr
    Prise record: 125 gr
    Tailles moyennes : 8 à 10 cm
    Taille record: 18 cm
    Durée de vie: 3 à 5 ans

  • Distribution
    En Israël, le statut de l'espèce est passé "d'éteinte" à "vulnérable" et sa population continue de croître. L'Homme doit se montrer plus responsables de ses actes si nous voulons voir davantage de succès comme celui-ci et avoir un effet positif sur la santé de notre planète » (Simon Stuart). Reste à savoir si les populations d'Ablette du Yarkon ne souffrent pas de consanguinité et si, à terme, l'espèce pourra bel et bien perdurer.
  • Description
    L’Ablette du Yarkon ou ablette de Tel Aviv (Acanthobrama telavivensis)

    Espèce de poisson osseux de la famille des Cyprinidae.
    Décrite en 1973 elle est progressivement réintroduite dans les rivières côtières en Israël d'où elle est endémique.
  • A savoir
    Il y a 60 ans, cette espèce était très abondante dans la plupart des cours d'eau en Israël. Suite à une surpêche, on note une forte baisse entre 1950 et 1970 puis une stabilité jusqu'à la sécheresse de 1999 qui a entraîné la disparition de l'habitat fluvial. La population a diminué atteignant presque  l'extinction. Les dernières ablettes restantes dans la rivière ont été conservées et élevées en captivité.
En 2006, les poissons ont été réintroduits dans 12 sites naturels réhabilités, dont des étangs artificiels, dans sa précédente aire de répartition naturelle. Au cours de la période de 2007 à 2013, ces habitats, surveillés par la Nature et des Parcs Autorité Israël, ont révélé de nouvelles populations de tailles et d'âges divers. La plupart des alevins trouvés en 2012/2013 sont la progéniture de cinquième génération.
Aujourd'hui l'espèce nécessite encore une gestion de la conservation continue, comme le maintien du substrat suffisant pour la ponte et des abris pour les alevins, mais ces mesures ne sont pas considérés comme une «intervention directe».
La zone d'occupation (ZO) pour cette espèce est encore très limitée (9-13 km²) et elle est située à sept endroits (12 sites dans sept bassins séparés).
L’espèce est potentiellement menacée par la pollution ou de dommages dus à des guerres de longues durées.
Si ces menaces devaient se produire alors les espèces seraient inévitablement en voie de disparition.
Ressources :
- CSP -
Muséum national d'Histoire naturelle
- DORIS - wikipedia
description et anatomie d'un poisson d'eau douce "clic sur l'initiale"
A C D E F G H - I J - K L M N O P - Q R S T U - V - W X - Y - Z
POISSONS D'EAU DOUCE COQUILLAGES CRUSTACES BONS COINS DE PECHE
AMORCE ESCHE APPAT TECHNIQUES DE PECHE PARCOURS
FACE BOOK coup 1MAX tp

Le guide pratique de la pêche et des poissons en Cévennes est une conception de Daniel RICOTTEAU et une réalisation de Daniel LAURENT
la reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL

page légales