patrick peche cevennes
daniel
PECHE EN GUYANE... PERSONNE DE VOUS CROIRA !
EXPEDITION AIMARA
le voyage vraiment peu ordinaire d'un pêcheur au coup en Guyane

LE PROJET
aventure en itinérance sur le fleuve Sinnamary
initiation à la vie en carbet dans la forêt équatoriale
pêche sportive de l'Aïmara sur le Takari Tenté
recherche des techniques de pêche sur les poissons du fleuve
découverte de la faune et de la flore


Le fleuve Sinnamary, en Guyane française est long de 263 km.

Célèbre pour le barrage de Petit Saut alimentant le centre spatial à Kourou.
A l’amont de celui-ci, le fleuve est sauvage et inhabité.
Il prend sa source près de Saül et est jalonné de calme, de troncs d’arbres et de rapides (sauts) dans la luxuriance de la forêt amazonienne.

Dans cet environnement sauvage où l’action est constante, nous vous offrons, amateurs de sensations naturelles et esprits sportifs, néophytes ou passionnés, une aventure que vous n’êtes pas prêts d’oublier au seuil de Takari tenté ...

SAISONS
On peut s’aventurer sur les fleuves toute l’année, même en grosse saison des pluies (Mai à Juin).
Seules les techniques de franchissement des sauts peuvent changer. Chaque saison ayant son intérêt.
Janvier à Mars, entre la pluie et le beau temps, nature en pleine reproduction. Avril à Juin, saison des pluies, mais aussi saison de magnifiques lumières, de fleurs et de fruits… Pêche plus difficile.
Juillet à décembre, avec une saison sèche d’Août à Novembre. Remontée du fleuve.
Magnifique... Beau temps sur la canopée.

En pirogue sur le Sinnamary,
au barrage de Petit Saut


La forêt amazonienne est riche d'une faune
et d'une flore absolument exceptionnelles
ZONE D’ACTIVITE
L’amont du fleuve Sinnamary au-dessus du barrage. De la zone des sauts Takari Tanté, Dalles, Stéphanie, Deux Roros, Aristide, Manivelle, du Péril, Equerre à la zone de saut Parasol puis jusqu’à saut Maïpouri (suivant hauteur des eaux).
Egalement les nombreuses criques sauvages et parfois inexplorées.
La navigation peut parfois être difficile.
Les objectifs ne sont pas de faire la course et chaque arrêt bivouac aura son intérêt propre.


A Takari Tenté, il faut passer le saut pour atteindre les contrées sauvages et riches en pêches extrêmes

CARBET (ci-contre).
Pas d'hôtel de luxe, une toiture au milieu de la jungle, c'est tout !
Le "confort" est intégré à l’environnement, rustique mais fort dépaysant.
Carbet de bois, bâché ou bâche individuelle, au cœur de l’atmosphère amazonienne.
Couchage dans un hamac, ouvert au quatre vents, insolite, original et agréable.

La nuit en forêt équatoriale impose le respect au son des multiples grenouilles suivis d’un réveil au son des nombreux oiseaux…
Les moustiques sont rares dans l’intérieur de la forêt et nous dormons sans moustiquaires.
Chaque bruit nous interpelle et l'odeur musqué d'un animal s'approchant du carbet du réveille instantanément.
Nous dormons la machette à portée de main.

Le fleuve est une source abondante de nourriture simple et naturelle comme ces poissons cuits
au feu de bois et qui seront boucanés toute une nuit


Ils seront l'essentiel de nos repas, accompagnés
de riz, de calous et d'ignames sauvages
ou simplement de manioc


reportage carnets de route
V
le Koumarou les yayas
la Karp denti les poissons
lignes et amorces expédition Aïmara
l'Oasis de Kourou safari - pêche
retour bons coins de pêche
retour présentation
le guide de la Guyane
radio guyane vidéo pêche de l'Aîmara le département de la Guyane
RETOUR ACCUEIL   LES BONS COINS DE PECHE EN FRANCE
Textes de #laurentdaniel
Photos de Patrick FRESQUET et #laurentdaniel
a reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'autorisation du webmaster © SGDL
page légale